Basket-ball- NBA

14 mai 2019 10:34; Act: 14.05.2019 10:48 Print

L'étrange duo Vogel-​​Kidd pour relancer les Lakers

Les dirigeants des Los Angeles Lakers, qui n'avaient plus d'entraîneur, ont désigné un duo qui suscite déjà des interrogations.

storybild

Le nouvel entraîneur des Lakers, Frank Vogel (à gauche), s'est vu imposer Jason Kidd, un adjoint ambitieux et controversé.

Sur ce sujet
Une faute?

Bonne nouvelle pour les supporters des Los Angeles Lakers, leur équipe a depuis lundi un nouvel entraîneur. Mauvaise nouvelle, les dirigeants de la franchise californienne en crise ont opté pour une solution qui suscite déjà des interrogations, en imposant à Frank Vogel un adjoint ambitieux et controversé, Jason Kidd. Les Lakers ont perdu depuis plusieurs saisons déjà leur statut d'équipe phare de la NBA, mais ils sont devenus l'une des franchises les plus spectaculaires pour ce qu'il s'y passe en... coulisses, avec des rebondissements dignes d'une émission de téléréalité.

Après la très médiatisée guerre de succession en 2017 au sein de la famille Buss, qui contrôle les Lakers depuis 1979, après la démission le mois dernier de son président Magic Johnson, frustré entre autres de ne plus pouvoir tweeter librement, le feuilleton «Les Lakers à la recherche de leur gloire passée» s'est offert un nouvel épisode savoureux. La deuxième franchise la plus titrée de l'histoire était depuis avril dernier à la recherche d'un successeur à Luke Walton.

Forte impression

Elle pensait l'avoir trouvé en Tyronn Lue. Un candidat légitime en raison de son passé d'ancien joueur des Lakers et surtout de sa proximité avec la superstar de l'équipe, LeBron James, qu'il a conduit à son troisième titre NBA en 2016 à Cleveland. Mais lorsqu'il a vu le contrat que lui proposaient les Lakers (trois ans et 18 millions de dollars) et qu'ils voulaient lui imposer Jason Kidd comme adjoint, Lue a jeté l'éponge. Dans l'intervalle, un autre candidat, Monty Williams, a préféré rejoindre Phoenix, une équipe qui a terminé la saison 2018-19 avec un bilan catastrophique de 19 victoires et 63 défaites.

Les dirigeants des Lakers se sont alors rabattus sur Frank Vogel qui leur a fait forte impression lors d'un entretien et qui a surtout accepté toutes leurs conditions. Vogel, 45 ans, n'est pas un inconnu. Il s'est fait nom à la tête des Indiana Pacers (2011-16) qu'il a conduits à deux reprises en finale de la conférence Est, en 2013 et 2014, où ils se sont inclinés à chaque fois face au Miami Heat de LeBron James. Sa deuxième expérience en NBA, à Orlando entre 2016 et 2018 (54 v-110 d), s'est beaucoup moins bien déroulée. Mais Vogel jouit toujours d'une bonne réputation en NBA, celle d'un entraîneur ne plaisantant pas avec la discipline et partisan d'un basket physique et défensif, tout ce qui a fait défaut cette saison aux Lakers.

(OL)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.