Tennis

03 novembre 2018 22:37; Act: 03.11.2018 22:49 Print

L'inarrêtable Djokovic vient à bout de Federer

Le Serbe Novak Djokovic, qui semble impossible à arrêter depuis cet été, a failli rompre mais a finalement fait plier Roger Federer en trois sets 7-6 (6), 5-7, 7-6 (3) lors d'une demi-finale de haute voltige.

storybild

Roger Federer était tout près de l'exploit. Mais Novak Djokovic, inarrêtable depuis cet été, n'a jamais voulu rompre et s'est finalement imposé samedi 7-6, 5-7, 7-6 à l'issue d'un duel de titans au Masters 1000 de Paris (photo: AFP/Christophe Archambault)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Suisse a fait douter jusqu'au bout le futur N.1 mondial mais a finalement cédé dans les tous derniers moments, dans le tie-break du dernier set. Djokovic, qui prendra la tête du classement ATP dès lundi, s'offre lui une quatrième finale d'affilée après l'US Open, Cincinnati et Shanghaï. Il affrontera à Paris le Russe Karen Khachanov dimanche. Ces retrouvailles parisiennes entre le Suisse et Djokovic, repoussées deux fois ces deux derniers mois à New York puis Shanghaï, ont en tout cas tenu toutes leurs promesses.

Plus de 3h de match, un niveau de jeu assurément le plus haut depuis le début du tournoi et deux messages forts: le "Maître" est toujours bien là et Djokovic possède bien ce petit plus qui fait la différence en ce moment. Le niveau de jeu de Federer, qui n'a plus battu Novak Djokovic depuis le Masters 2015, lors des phases de groupe, et qui pourra nourrir toutefois quelques regrets sur ce match, va sans doute lui servir pour le Masters de Londres qui débute dans huit jours.

Quant au Serbe, sa marche victorieuse se poursuit, même s'il a, pour la première fois, été tout près de regoûter à cette défaite qui se refuse à lui depuis début août (en huitièmes de finale à Toronto contre Stéfanos Tsitsipas). Le Serbe a signé face au Suisse sa 22e victoire de suite sur le circuit, un bilan incroyable pour un joueur éjecté du Top 20 en juin et futur N.1 mondial lundi.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • duvaro le 04.11.2018 15:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le maître n'est malheureusement plus Federer, mais Djoko a encore un peu de chemin à faire avant d'égaler son palmares.

  • vlad le chocolat le 04.11.2018 13:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ATP Ça, c'est bien vrai!

  • Jean II le 04.11.2018 08:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo Djoko tu es revenu , quel plaisir .

Les derniers commentaires

  • duvaro le 04.11.2018 15:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le maître n'est malheureusement plus Federer, mais Djoko a encore un peu de chemin à faire avant d'égaler son palmares.

  • vlad le chocolat le 04.11.2018 13:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ATP Ça, c'est bien vrai!

  • Jean II le 04.11.2018 08:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo Djoko tu es revenu , quel plaisir .

  • ATP le 04.11.2018 05:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le maître c'est Djokovic pas Federer.