Athlétisme/dopage

14 janvier 2021 16:11; Act: 14.01.2021 18:05 Print

La championne olympique du 100 m haies suspendue

L'Américaine Brianna McNeal, championne olympique en 2016 à Rio, a été suspendue provisoirement pour «entrave au processus antidopage».

storybild

Brianna McNeal est accusée d'avoir violé les règles antidopage. (photo: AFP/Andy Lyons)

Sur ce sujet
Une faute?

L'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU) accuse la sprinteuse de 29 ans d'«entrave dans le processus de gestion des résultats, une violation des règles antidopage de la Fédération internationale d'athlétisme», sans plus de précisions. À sept mois des jeux Olympiques de Tokyo, cette décision est un nouveau coup dur pour l'athlétisme américain dont l'une des grandes stars, le sprinteur Christian Coleman, a été banni deux ans pour trois manquements à ses obligations de localisation antidopage. Le champion du monde en titre du 100 m a fait appel de cette sanction devant le Tribunal arbitral du sport.

Sacrée à Rio et médaillée d'or mondiale en 2013 à Moscou, McNeal avait déjà été suspendue durant un an entre 2017 et 2018 pour trois manquements à ses obligations de localisation antidopage et avait ainsi manqué les Mondiaux de Londres en 2017. De retour à la compétition en 2018, elle avait été disqualifiée pour faux-départ en séries aux championnats du monde de 2019 à Doha.

Des manquements à répétition

Depuis plusieurs mois, les affaires de dopage s'enchaînent pour le premier sport olympique et concernent le plus souvent des cas de manquements aux obligations de localisation. En juin 2020, c'est la Bahreïnie Salwa Eid Naser, championne du monde du 400 m, qui avait été suspendue provisoirement pour ce motif avant d'être blanchie le 20 octobre par le tribunal disciplinaire de la Fédération internationale d'athlétisme. L'AIU a fait appel de la décision auprès du TAS.

Le Sud-africain Luvo Manyonga, médaillé d'argent aux Jeux de Rio au saut en longueur, a été suspendu provisoirement vendredi, et le Kényan Elijah Manangoi, champion du monde du 1 500 m en 2017, a été sanctionné de deux ans de suspension en novembre, toujours pour des manquements aux obligations de localisation pour des contrôles antidopage.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Agent 34 le 15.01.2021 00:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Signalé pour racisme. La 4ème, et votre ID est enregistré dans nos bureaux.

  • Luxo le 14.01.2021 16:48 Report dénoncer ce commentaire

    Elle est no... m m pas blanche, donc elle est innocente

  • Luther le 15.01.2021 08:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @..et après tu t'étonne qu'on ne t'aime pas

Les derniers commentaires

  • Luther le 15.01.2021 08:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @..et après tu t'étonne qu'on ne t'aime pas

  • Agent 34 le 15.01.2021 00:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Signalé pour racisme. La 4ème, et votre ID est enregistré dans nos bureaux.

  • Luxo le 14.01.2021 16:48 Report dénoncer ce commentaire

    Elle est no... m m pas blanche, donc elle est innocente