Polémique à Tokyo

09 août 2021 11:50; Act: 09.08.2021 14:25 Print

«La médaille d'or du plus gros c** est pour lui!»

Un marathonien français a volontairement renversé toutes les bouteilles d'eau pour priver ses concurrents de ravitaillement. Face aux critiques, il a tenté de se justifier.

Sur ce sujet
Une faute?

Esprit olympique où es-tu? Dernière épreuve d’athlétisme des Jeux olympiques de Tokyo, le marathon a donné lieu à une scène pour le moins étonnante. Au stand de ravitaillement, l'athlète français Morhad Amdouni a renversé toutes les bouteilles d'eau avant de saisir la dernière, privant ses poursuivants d'une opportunité de s'hydrater durant une course particulièrement éprouvante.

Un geste qui semble volontaire, et qui a suscité une polémique importante. Sur Instagram, le sportif, très émoussé, s'est défendu de toute mauvaise intention tout en faisant son mea-culpa»: «Ce n'est pas évident avec la fatigue. J'ai commencé à perdre de la lucidité. Je voudrais m'excuser auprès des athlètes. J'ai essayé de tenir la bouteille d'eau mais je l'ai faite tomber. Par principe, j'essaie de pouvoir partager pendant la course».

Sur Facebook, il s'est ensuite montré plus vindicatif, évoquant une «polémique stérile» et justifiant sa bonne foi par les images: «Il apparaît clairement que je tente d'en prendre une dès le début de la rangée mais celles-ci glissent à peine nous les effleurons».

Une défense qui n'a pas véritablement convaincu sur les réseaux sociaux: «La médaille d'or du plus gros c****** est attribuée au marathonien français Morhad Amdouni», a notamment écrit Piers Morgan, célèbre journaliste britannique.

«Abdi Nageeye était juste derrière lui et n'a pas eu de bouteille. Nageeye a eu la médaille d'argent. Amdouni a terminé 17e. C'est le karma.», a, pour sa part, résumé un homme politique néerlandais. Comme quoi, le sport de haut niveau peut (parfois) s'avérer juste!

(th/L'essentiel)