Tennis

02 décembre 2021 11:27; Act: 02.12.2021 11:45 Print

Le CIO dit s’être à nouveau entretenu avec Peng Shuai

Le Comité international olympique a fait de nouvelles déclarations, jeudi, sur la situation de la joueuse chinoise, qui a accusé un ex-haut dirigeant chinois d’agression sexuelle.

storybild

Une photo postée par le CIO, le 21 novembre, montrait Thomas Bach en discussion avec Peng Shuai. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Comité international olympique s’est de nouveau entretenu mercredi, avec la joueuse de tennis chinoise Peng Shuai, et a répondu jeudi, aux accusations de complaisance avec la Chine en défendant son «approche humaine» de la situation. «Nous partageons la même inquiétude que nombre d’autres personnes et organisations au sujet du bien-être et de la sécurité de Peng Shuai», mais «nous avons opté pour une approche très humaine et centrée sur la personne», plaide l’instance olympique dans un communiqué.

Si le patron de l'olympisme Thomas Bach avait obtenu il y a dix jours le premier contact d'un interlocuteur étranger avec la joueuse, c'est «une équipe du CIO» qui a conduit cette deuxième visioconférence «d'une demi-heure», pendant laquelle la joueuse «a semblé être en sécurité et aller bien, compte tenu de la situation difficile où elle se trouve». «Nous lui avons offert un soutien très large, nous resterons en contact régulier avec elle, et avons déjà fixé une rencontre personnelle en janvier» - envisagée lors du premier entretien avec Thomas Bach, précise l'organisation basée à Lausanne.

Comme dans ses précédents communiqués sur le sujet, le CIO n'a fait aucune allusion aux accusations d'agression sexuelle formulées début novembre par Peng Shuai contre un ex-haut dirigeant chinois, n'a pas réclamé d'éclaircissement sur ce point ni de garantie sur la pleine liberté de mouvement de la joueuse.

«Nous avons recours à la "diplomatie discrète"»

Cette discrétion, largement perçue comme une volonté de ménager l'hôte des prochains Jeux d'hiver de Pékin (4-20 février 2022), contraste avec les virulentes prises de position de nombreuses stars du tennis et la décision annoncée mercredi par la WTA, qui gère le circuit féminin de tennis, de suspendre ses tournois en Chine.

«Il existe différentes façons d'assurer son bien-être et sa sécurité. Nous avons adopté une approche très humaine et centrée sur la personne pour aborder sa situation», se justifie le CIO, se défendant par ailleurs de contact direct avec le pouvoir chinois: «Comme il s'agit d'une triple participante aux Jeux, le CIO aborde ces préoccupations directement avec les organisations sportives chinoises».

«Nous avons recours à la "diplomatie discrète" qui, compte tenu des circonstances et de l'expérience des gouvernements et d'autres organisations, est considérée comme le moyen le plus prometteur d'agir efficacement dans ce type d'affaires humanitaires», a plaidé l'organisation.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Money le 02.12.2021 11:44 Report dénoncer ce commentaire

    Ils disent "approche humaine" et moi je comprends "préserver nos intérêts économiques". Suis-je le seul à penser cela ?

  • Contrainte le 02.12.2021 11:42 Report dénoncer ce commentaire

    Nous ne voulons pas des "entretiens" en visioconférence. Nous voulons que Mme Peng Shuai se présente physiquement dans un pays libre et neutre (en Suisse par exemple). Sans aucun représentant de l'état chinois ou de la fédération chinoise de tennis. Juste elle et un ou 2 responsables de la WTA. Afin de vérifier qu'elle ne s'exprime pas sous la contrainte.

  • Georg le 02.12.2021 13:27 Report dénoncer ce commentaire

    le CIO fait partie des organisations les plus mafieuses au monde. patriarcat, dopage, recel, corruption et maintenant fournisseur d'alibi !

Les derniers commentaires

  • Primo le 02.12.2021 15:43 Report dénoncer ce commentaire

    Il lui reste combien de points, quelle est la note sur son "crédit social" à la pauvre Peng Shuai? Vous savez le fameux crédit social ce concept instauré en Chine qui accrédite l'idée d'un « capital de points » accordé par l'Etat au citoyen, qui peut être bonifié, ou bien s'éroder.

  • Garlan le 02.12.2021 13:56 Report dénoncer ce commentaire

    Et il faut vraiment croire Thomas Bach...???

  • Georg le 02.12.2021 13:27 Report dénoncer ce commentaire

    le CIO fait partie des organisations les plus mafieuses au monde. patriarcat, dopage, recel, corruption et maintenant fournisseur d'alibi !

  • JP L le 02.12.2021 12:19 Report dénoncer ce commentaire

    La diplomatie discrète du CIO : se coucher à plat ventre devant tous les dictateurs et ce depuis presqu’un siècle. J.O. de 1936 à Berlin (Tokyo planifié en 1940!), 1980 à Moscou malgré la guerre en Afghanistan, Sotchi en 2014 malgré l’invasion de la Crimée (Ukraine), Pékin en 2008 et 2022, …

    • Reforme le 02.12.2021 13:19 Report dénoncer ce commentaire

      Le CIO, la FIFA... ces entreprises "supra-étatiques" sont un gros problème. Leur objectif de départ est louable : organisation d'évènements sportifs mondiaux. Mais leurs méthodes sont discutables : fraude (Sepp Blatter), collusion avec des dictateur (le choix de la Chine pour les JO). Une réforme des ces organismes serait nécessaire.

  • City le 02.12.2021 11:47 Report dénoncer ce commentaire

    l'ATP doit se tenir aux côtés de la WTA. Puis il faut créer un effet boule de neige afin que d'autres fédérations fassent pareil. Et à la fin réussir à faire céder le CIO au sujet des JO. Pas d'infos neutres concernant cette joueuse = pas de JO en Chine (pas d'annulation des JO, mais faire les épreuves dans d'autres pays).