Rallye-raid

20 novembre 2019 11:42; Act: 20.11.2019 11:52 Print

Le Dakar en Arabie saoudite fait polémique

L'épreuve de rallye raid partira à la découverte d'un nouveau pays en janvier. Mais ce choix ne fait pas l'unanimité, reconnaissent les organisateurs.

storybild

Le Dakar 2020 s'étendra sur 4 500 km en Arabie saoudite. (photo: AFP/Franck Fife)

Sur ce sujet
Une faute?

En 2020, le rallye Dakar change de décor et s'offre un nouveau défi controversé en Arabie saoudite. En dépit des manquements du pays en matière de droits de l'homme ou encore de son implication dans la guerre au Yémen, environ 350 équipages sont inscrits au départ. Ils s'élanceront pour douze jours (5-17 janvier) des rives de la mer rouge aux rochers d'Al-Ula, dans les vastes étendues du désert d'Arabie, selon le parcours dévoilé mercredi à l'Institut du monde arabe à Paris.

Après un premier chapitre entre Europe et Afrique, puis un deuxième épisode en Amérique du sud, le Dakar démarre donc une nouvelle page de son histoire en plantant son bivouac au Moyen-Orient, où il compte rester au moins cinq ans. «C'est un nouveau pays, un changement de continent surtout. C'est un nouveau challenge pour tout le monde», souligne David Castera, le nouveau patron de la course, qui avoue que l'organisateur ASO a «bien sûr» hésité avant de choisir l'Arabie saoudite: «On s'est réuni pour réfléchir. Mais on a eu beaucoup de garanties du pays, on sait qu'il y a une volonté d'ouverture. Le Dakar n'est pas le premier à aller en Arabie saoudite, il y a déjà beaucoup de gens qui y vont».

L'arrivée de Fernando Alonso

Le royaume ultraconservateur s'appuie depuis quelques années sur le sport pour améliorer son image. Il avait déjà accueilli la Supercoupe d'Italie en janvier 2019 et organise depuis l'an dernier une course de Formule Electrique. Pour cette première édition orientale, le Dakar s'élancera de Jeddah et s'achèvera à Qiddiah, près de la capitale Riyad. Au programme: 7 800 km dont 5 000 de spéciales, avec cinq étapes dépassant les 450 km. David Castera promet «une vraie bataille».

Vainqueur l'an dernier, le Qatarien Nasser al-Attiyah tentera au volant de sa Toyota de résister aux Minis de Carlos Sainz et de Stéphane Peterhansel, qui sera copiloté cette année par sa femme Andrea. Mais celui qui devrait attirer tous les regards sera un rookie nommé Fernando Alonso, «la petite cerise sur le gâteau», selon les organisateurs. Le double champion du monde de F1 (2005, 2006), en quête d'expériences dans les plus grandes courses du sport automobile, prendra le départ avec comme copilote son compatriote Marc Coma, quintuple vainqueur en moto et ancien directeur sportif de la course.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • BettyB le 20.11.2019 12:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle drôle d’idée ! J’espère que les femmes pilotes et co-pilotes auront le droit de conduire !

  • regard critique le 21.11.2019 01:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Apres du sable il y en pas partout non plus mais le rallye a perdu son origine de prise de conscience et d entraide pour les régions pauvres traversées.. c est bien dommage

  • Ditch le 20.11.2019 13:47 Report dénoncer ce commentaire

    Si les instances sportives continuent de tout exporter vers le pays du golf, il ne nous restera bientôt plus que nos yeux pour pleurer!!!!

Les derniers commentaires

  • regard critique le 21.11.2019 01:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Apres du sable il y en pas partout non plus mais le rallye a perdu son origine de prise de conscience et d entraide pour les régions pauvres traversées.. c est bien dommage

  • honte le 20.11.2019 14:19 Report dénoncer ce commentaire

    qutar, dubai, arabie sahoudite, tt nospoliticien sont a leur pieds et pourtant, le faite d organiser la coupe du monde chez eux est une catastrophe ecologique sans compté les nombreuse vitimes venant d inde et le droit des femmes quasi nul, c est des pays qu il faut boycoté mais leur pot de vin font tourner la tête a nos ministre et sportif, pas vrai zizou...

  • Phi le 20.11.2019 13:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jepère que il n’y a plus de course automobile pour sauver le planète. Greta vous remercie si vous fait du vélo avec elle come ceux du Jetset que vous faites partie

  • Ditch le 20.11.2019 13:47 Report dénoncer ce commentaire

    Si les instances sportives continuent de tout exporter vers le pays du golf, il ne nous restera bientôt plus que nos yeux pour pleurer!!!!

  • BettyB le 20.11.2019 12:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle drôle d’idée ! J’espère que les femmes pilotes et co-pilotes auront le droit de conduire !

    • Adeline le 20.11.2019 14:07 Report dénoncer ce commentaire

      J'espère surtout que les femmes refuseront de se prêter à cette mascarade !