Rallye-raid

15 avril 2019 15:09; Act: 15.04.2019 16:06 Print

Le Dakar va désormais se courir en Arabie saoudite

Après l'Afrique et l'Amérique du Sud, le célèbre rallye-raid sera organisé à partir de 2020 au Moyen-Orient, a annoncé lundi l'organisateur.

storybild

Le Dakar change encore de décor. (photo: AFP/Franck Fife)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Dakar, le plus célèbre des rallyes-raids, quitte l'Amérique du Sud où il se courait depuis 2009 et aura lieu en Arabie Saoudite en 2020, a annoncé l'organisateur ASO lundi. «Après trente années à sillonner et découvrir l'Afrique et dix ans à s'émerveiller des paysages sud-américains, le plus grand rallye du monde va écrire un nouveau chapitre au sein des déserts mystérieux et profonds du Moyen-Orient, en Arabie Saoudite», est-il ajouté dans ce communiqué. L'accord officialisé lundi court sur une durée de cinq ans.

Créée en 1978, l'épreuve, alors appelée Paris-Dakar, était courue entre l'Europe et le nord de l'Afrique jusqu'en 2007, avant de déménager en Amérique du Sud pour se prémunir de la menace terroriste. Entre 2009 et 2018, elle a fait étape en Argentine, au Chili, au Pérou, en Bolivie et brièvement au Paraguay. L'organiser dans cette région devenait toutefois de plus en plus compliqué du fait des politiques d'austérité et des contraintes météorologiques. L'édition 2019 a ainsi été la première à n'avoir lieu que dans un seul pays, le Pérou.

«Il n'y a que l'embarras du choix. Sport, navigation, dépassement de soi, seront à l'évidence magnifiés dans ces territoires faits pour le rallye-raid», promet le nouveau directeur de l'épreuve, le Français David Castera. Hôte de la Supercoupe d'Italie de football, d'une course de Formule Électrique et maintenant du Dakar, le royaume s'appuie depuis quelques années sur le sport comme outil de communication, dans le but d'améliorer son image.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • vroom le 15.04.2019 17:36 Report dénoncer ce commentaire

    Le Paris-Dakar doit aller de Paris à Dakar !

  • Ce que Jean dit ... le 16.04.2019 09:00 Report dénoncer ce commentaire

    L'Arabie Saoudite, surement pour les valeurs qui y sont défendues.

  • Polux le 15.04.2019 16:00 Report dénoncer ce commentaire

    Il va quand même falloir un jour arrêter d'appeler ça le Dakar !!! ça fait des lustres que les voitures ne voient plus Dakkar, à moins qu'en Amérique du sud il y ait un Dakkar et qu'en Arabie Saoudite aussi .... qu'on lui donne le nom de raid des aventuriers ou que sais-je

Les derniers commentaires

  • Ce que Jean dit ... le 16.04.2019 09:00 Report dénoncer ce commentaire

    L'Arabie Saoudite, surement pour les valeurs qui y sont défendues.

  • vroom le 15.04.2019 17:36 Report dénoncer ce commentaire

    Le Paris-Dakar doit aller de Paris à Dakar !

  • Polux le 15.04.2019 16:00 Report dénoncer ce commentaire

    Il va quand même falloir un jour arrêter d'appeler ça le Dakar !!! ça fait des lustres que les voitures ne voient plus Dakkar, à moins qu'en Amérique du sud il y ait un Dakkar et qu'en Arabie Saoudite aussi .... qu'on lui donne le nom de raid des aventuriers ou que sais-je

  • Redbull 57 le 15.04.2019 15:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Euh... Ils n’avaient pas déplacé le Dakar en Amérique du Sud pour des raisons de sécurité, à la base ?

    • polux le 15.04.2019 20:52 Report dénoncer ce commentaire

      exact, cela devenait trop dangereux pour les pilotes et l'organisation et le coup de la sécurité était insupportable.