Formule 1

18 février 2020 11:55; Act: 18.02.2020 12:15 Print

Le GP du Vietnam maintenu malgré le coronavirus

Le Grand Prix de Formule 1 du Vietnam, organisé pour la première fois dans ce pays, se tiendra finalement comme prévu, le 5 avril, à Hanoï.

Sur ce sujet
Une faute?

«Il aura lieu comme prévu», a indiqué Le Ngoc Chi, directeur du GP du Vietnam, précisant «surveiller de près la situation». «L'événement ne sera ni reporté ni retardé. Bien qu'il s'agisse d'une compétition sportive, il a un impact très important sur le tourisme au Vietnam», a indiqué de son côté Tran Trung Hieu, directeur adjoint du département du tourisme de Hanoï, cité dans les médias locaux.

Cette course est la 3e épreuve du championnat du monde de F1 2020 qui débutera le 15 mars en Australie. Organisé à Shanghaï, le Grand Prix de Chine, prévu initialement le 19 avril, a lui été reporté à une date non précisée en raison de l'épidémie qui a déjà fait plus de 1 800 morts dans ce pays. La mise sur pied d'un Grand Prix au Vietnam s'inscrit dans la volonté des autorités de la F1 de s'implanter plus solidement en Asie, après plusieurs déconvenues sur le continent.

Des problèmes financiers en Inde

Si le Grand Prix de Singapour, couru de nuit et suivi par 268 000 spectateurs tout au long du week-end lors de son édition 2019, est un succès, il fait figure d'exception. Après celui de 2017, la Malaisie avait dû cesser d'organiser, faute de rentabilité, le Grand Prix qu'elle accueillait depuis 1999, victime notamment de la concurrence de Singapour. La Corée du Sud avait fait de même en 2013, ne parvenant pas à attirer un public suffisamment nombreux à Yeongam, une ville reculée dans l'extrême-sud de la péninsule.

Et l'Inde s'était retirée la même année à cause de problèmes financiers. En raison du report cette année du GP en Chine, il y aura une période de près d'un mois sans course de F1 entre le GP du Vietnam et celui des Pays-Bas le 3 mai. Le calendrier de la saison 2020 comprend 22 épreuves, en comptant le GP de Chine.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.