Aux Mondieux en Corée du Sud

22 juillet 2019 19:36; Act: 23.07.2019 08:54 Print

Les nageurs soutiennent avec force Mack Horton

Après avoir refusé de monter sur le podium des Mondiaux aux côtés de Sun Yang, Mack Horton a été applaudi par les nageurs.

storybild

Mack Horton (à g.) a réveillé les consciences.

Sur ce sujet
Une faute?

«99% des nageurs le soutiennent», «tout le monde l'a applaudi»: au lendemain de son refus de partager le podium avec Sun Yang, pour manifester sa défiance quant à la présence du nageur chinois aux championnats du monde, les nageurs font largement bloc derrière Mack Horton, lundi à Gwangju (Corée du Sud).

Dimanche soir, Horton avait refusé de monter sur le podium du 400 m pour recevoir sa médaille d'argent, puis s'était tenu à l'écart sur les photos souvenirs. Sa façon d'exprimer ostensiblement sa position - déjà connue - vis-à-vis de Sun, au cœur d'un contrôle antidopage au cours duquel il lui est reproché d'avoir détruit à coup de marteau un échantillon de sang en septembre dernier, mais pourtant sacré pour la quatrième fois d'affilée sur la distance et désormais dix fois champion du monde.

Devant le TAS en septembre

Non sanctionné par la Fédération internationale de natation (Fina), pour vice de forme, Sun (27 ans) doit être entendu par le Tribunal arbitral du sport (TAS) en septembre, l'Agence mondiale antidopage (AMA) ayant fait appel. Déjà suspendu trois mois pour dopage en 2014, il risque la suspension à vie qui s'applique en cas de récidive. En attendant, rien ne l'empêche de participer aux Mondiaux-2019.

«C'était vraiment couillu», salue la championne américaine Lilly King, qui n'hésite pas à monter en première ligne quand il est question de dopage. «Quand il est arrivé au restaurant des athlètes (NDLR: après le podium dimanche), tout le monde s'est mis à applaudir, ça faisait vraiment du bien de voir les athlètes unis derrière lui», raconte la brasseuse, double championne olympique et quadruple championne du monde.

«Culotté»

«Les athlètes doivent se battre pour eux-mêmes, ce n'est pas la Fina qui va le faire, c'est un bon début», estime King, qui avait qualifié vendredi de «vraiment louche et assez dingue» la présence de Sun dans le bassin coréen. Horton peut aussi compter sur le soutien de la délégation australienne. «Je suis super fier de Mack (Horton). Toute l'équipe australienne le soutient à 100%. Et je pense que 99% des nageurs le soutiennent, il n'est pas tout seul», affirme son coéquipier Mitch Larkin.

«Ce qu'il a fait était courageux et culotté, j'ai beaucoup de respect pour lui», insiste-t-il.«C'est pour faire comprendre (à Sun) que c'était un incident bizarre et que tant qu'il n'est pas éclairci, on ne lui fait pas vraiment confiance», résume le champion olympique américain Matt Grevers, qui n'a «pas eu l'impression que ça a vraiment blessé» le nageur chinois. Futurs adversaires de Sun sur 800 m, les Français Damien Joly et David Aubry ont aussi apporté leur soutien à Horton.

«Je suis à fond avec lui, respect. J'espère que ça va faire bouger les choses», souligne le premier. «Je trouve ça très beau, il représente tous les sportifs non dopés. Des gens disent que c'est antisportif mais ils n'ont rien compris», défend le second, toutefois fataliste. «C'est injuste qu'il nage mais il faut faire avec», soupire-t-il.

Lettre d'avertissement

Jérémy Stravius, capitaine de l'équipe de France, «pense que ça va être un déclic pour tous les nageurs. Et tant mieux». Car «c'est inadmissible de voir un nageur concourir, et gagner encore, alors qu'il a un passé et un présent qui sèment le doute», déplore le cochampion du monde 2011 du 100 m dos. Entre nageurs, «on en parle de plus en plus mais on reste toujours un peu passifs, ça manque encore d'action, regrette-t-il. Ça pourrait vite arriver. Là, c'est compliqué, les nageurs sont concentrés sur leurs courses et ce n'est pas forcément le moment de prendre position. Peut-être en fin de semaine. En tout cas, il faut se bouger».

La Fina, elle, n'a pas apprécié l'initiative de Horton et lui a «adressé une lettre d'avertissement». «La liberté d'expression doit être exercée dans le bon contexte» et «les athlètes savent qu'ils ne doivent pas utiliser les compétitions de la Fina pour afficher des opinions personnelles», écrit-elle dans un communiqué. À Rio en 2016, quand il avait privé Sun du titre olympique sur 400 m, Horton avait déjà été on ne peut plus clair: «Je n'ai pas de respect pour les dopés», avait-il asséné. «Tout le monde ne m'aime pas, ça m'est égal», a répondu Sun, dimanche. Le lendemain, il s'est qualifié pour la finale du 200 m. Et a pu se satisfaire d'occuper toute la une du quotidien officiel de la compétition.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Couillu(s) un jour, couillu(s) toujours le 23.07.2019 09:46 Report dénoncer ce commentaire

    Que tous les nageurs restent sur leur ligne au top départ: pas de nageurs, pas de spectacle, pas de compétition,... Pourquoi participer et cautionner une fédération qui admet des dopés dans ses rangs et voudrait faire passer la justice pour de la liberté d'expression...?

Les derniers commentaires

  • Couillu(s) un jour, couillu(s) toujours le 23.07.2019 09:46 Report dénoncer ce commentaire

    Que tous les nageurs restent sur leur ligne au top départ: pas de nageurs, pas de spectacle, pas de compétition,... Pourquoi participer et cautionner une fédération qui admet des dopés dans ses rangs et voudrait faire passer la justice pour de la liberté d'expression...?