Basketball

08 août 2020 10:15; Act: 08.08.2020 12:29 Print

Les Nets et le Magic avancent en play-​​off

Brooklyn et Orlando, comme attendus, se sont qualifiés à l'Est pour le 1er tour des play-offs NBA, vendredi dans la bulle du Disney World.

storybild

Evan Fournier tentant de s’extirper de la défense des Sixers pour aller au panier. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les Nets ont assuré leur deuxième participation d'affilée pour les phases finales, après s'être défaits de Sacramento (119-106). Objectif atteint pour cette équipe qui doit pourtant faire sans Kevin Durant, Kyrie Irving, DeAndre Jordan et Spencer Dinwiddie.

Avec ce succès, Brooklyn consolide d'autant mieux sa 7e place qu'Orlando (8e) a été battu par Philadelphie (108-101). Une défaite qui n'a cependant pas empêché l'équipe floridienne d'assurer elle aussi sa présence en play-offs pour la deuxième année de rang, Washington s'étant incliné dans la foulée contre New Orleans (118-107).

Le Magic a maintenant trois matches pour doubler Brooklyn et ainsi se donner le droit d'affronter au 1er tour le champion en titre Toronto plutôt que Milwaukee et Giannis Antetokounmpo. L'heure n'est pas encore aux demi-finales de conférence, mais puisque les deux équipes pourraient bien être amenées à se retrouver à ce stade en septembre, les Celtics ont fait en sorte d'envoyer un message aux Raptors (122-100).

Même si aucun enjeu n'entourait donc ce match, Boston (3e) a mis les ingrédients comme en play-offs pour infliger sa première défaite au champion en titre chez Disney World, à l'image de Jaylen Brown (20 points, 6 rebonds) très actif. «Nous y sommes. Je ne veux pas dire où se trouve notre plafond, mais nous nous améliorons chaque jour et nous ne voulons pas nous arrêter», a prévenu Jayson Tatum (18 points, 7 rebonds).

À ce titre, nul doute que Toronto (2e) montrera un autre visage que celui de vendredi, affichant une grosse maladresse à longue distance (10/38), secteur où il n'abuse habituellement pas de tentatives. Preuve que l'équipe n'avait pas envie de trop batailler à l'intérieur. Les Grizzlies ont mis fin à une série de quatre revers dans la bulle de Disney World, en s'imposant aux dépens d'Oklahoma City (121-92).

Une victoire importante qui leur permet de maintenir une petite avance sur Portland, virtuellement leur adversaire en barrage. Or en cas de duel, le 8e n'aura besoin que d'une victoire pour valider son billet pour le 1er tour des play-offs, alors que le 9e devra s'imposer deux fois.

Dillon Brooks (22 points) a été le plus prolifique côté Memphis, bien aidé par le pivot lituanien Jonas Valanciunas (19 points, 11 rebonds) et le rookie Ja Morant (19 points, 9 passes). Vainqueur (119-111) d'une équipe de Utah privée de ses trois joueurs majeurs, Donovan Mitchell (cheville), Rudy Gobert (ménagé) et Mike Conley (genou), San Antonio conserve un mince espoir d'accrocher la 9e place synonyme de barrage.

Désormais deux victoires le sépare de Portland, avec respectivement trois et quatre matches à jouer chacun, les Blazers devant affronter les Clippers samedi. Derrick White s'est distingué avec 24 points (6 rebonds, 4 passes), DeMar DeRozan, le jour de son 31e anniversaire, fêté par le public virtuel sur écran géant, est resté discret (13 points, 5 passes).

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.