Formule 1

18 novembre 2019 07:59; Act: 19.11.2019 08:50 Print

Les pilotes Ferrari désolés après leur accrochage

Charles Leclerc et Sebastian Vettel ont réagi après leur collision de dimanche, au Grand Prix du Brésil, qui les a tous les deux contraints à l'abandon.

Sur ce sujet
Une faute?

L'accident restera comme l'une des images du Grand Prix du Brésil, disputé dimanche à Interlagos. En lutte pour la troisième place, les deux Ferrari de Sebastian Vettel et Charles Leclerc se sont accrochées, perdant chacun une roue et rentrant prématurément aux stands. Après la course, les deux pilotes ont tenté de minimiser cet incident, qui pourrait pourtant avoir une influence sur leur collaboration dans les mois à venir. Le principal bénéficiaire de l'improbable double abandon est le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull), vainqueur au Brésil, qui devance désormais les deux voitures rouges au classement des pilotes, alors qu'il ne reste plus qu'une course à disputer.

«Nous sommes tous les deux très désolés de l'incident, c'est sûr que le team n'a pas apprécié ça, a déclaré Charles Leclerc sur Canal+ après la course. Le Monégasque n'a cependant pas voulu dramatiser la situation: «Maintenant, il faut remettre les compteurs à zéro et aller de l'avant, je pense que c'est le plus important dans des situations comme celles-ci».

Déjà quelques échanges musclés

De son côté, Sebastian Vettel n'a pas voulu définir les responsabilités dans l'accrochage. «Peu importe qui est responsable. Aucun de nous n'a terminé la course, c'est mauvais pour l'équipe, c'est évident», analysait le quadruple champion du monde. Son explication de l'incident est restée très succincte: «Charles est mieux passé dans la chicane et a essayé de me dépasser. C'est dommage pour l'équipe d'avoir perdu les deux voitures d'un seul coup».

À la question de savoir si Ferrari devait désormais décréter des consignes d'équipe, l'Allemand a répondu par la négative. La saison de Ferrari, médiocre du fait de la nouvelle domination de Mercedes, avait déjà été marquée par la rivalité de ses deux pilotes, que le staff est pour l'instant parvenu à contenir. Leader logique de l'écurie en début de saison, Sebastian Vettel a vu son statut écorné par les très solides performances de son jeune coéquipier.

(jg/L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Analyse le 18.11.2019 09:38 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis supporter de Mercedes mais Leclerc doit clairement être le numéro 1 chez Ferrari ! Vettel est fautif, il aurait du rester derrière Leclerc pour lui donner une chance de finir 3ème du championnat. Il doit accepter d'être n°2 ou bien il doit aller voir ailleurs mais dans les autres top team il n'y a pas de place de N°1 (mercedes et redbull) donc il pourrait être N°1 chez mclaren ou renault... à mon avis il vaut mieux être N°2 chez ferrari ^^

  • Le Rital le 18.11.2019 08:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo aux pilotes, c’est une très belle publicité pour Ferrari...déjà ils n’arrivent pas à être devant les Mercedes et en plus ils facilitent la vie avec toutes les erreurs commises.

  • MarcC le 18.11.2019 11:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vettel est fautif de cette accrochage Leclerc est bien meilleur que Vettel et Ferrari fait une grande erreur de tout miser sur le même Vettel depuis le début de la saison

Les derniers commentaires

  • tad fanf1 le 19.11.2019 03:10 Report dénoncer ce commentaire

    dans une écurie on joue pour elle avant tout, car c'est elle qui vous donne les moyens de gagner a vous d'en faire bon usage, Leclerc quand il s'est vu faire dépasser n'aurait pas du insister mais attendre le moment opportun s'il en était capable pour le repasser , maintenant il ne reste que les yeux pour pleurer, dommage pour Ferari

  • MarcC le 18.11.2019 11:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vettel est fautif de cette accrochage Leclerc est bien meilleur que Vettel et Ferrari fait une grande erreur de tout miser sur le même Vettel depuis le début de la saison

  • Nomi le 18.11.2019 11:17 Report dénoncer ce commentaire

    Nouvelle règle en F1 : On va tracer une ligne médiane sur les circuits, et il sera interdit de dépasser par la droite !

  • Analyse le 18.11.2019 09:38 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis supporter de Mercedes mais Leclerc doit clairement être le numéro 1 chez Ferrari ! Vettel est fautif, il aurait du rester derrière Leclerc pour lui donner une chance de finir 3ème du championnat. Il doit accepter d'être n°2 ou bien il doit aller voir ailleurs mais dans les autres top team il n'y a pas de place de N°1 (mercedes et redbull) donc il pourrait être N°1 chez mclaren ou renault... à mon avis il vaut mieux être N°2 chez ferrari ^^

    • Contre analyse le 18.11.2019 11:17 Report dénoncer ce commentaire

      Vettel aussi pouvait encre finir 3e même si il était moins bien placé, on roule sa F1 seul, c'est donc un sport individuel, je déteste les cadeaux entre équipier

  • Christophe le 18.11.2019 09:10 Report dénoncer ce commentaire

    Pour une fois qu’il se passe quelque chose lors d’une course de F1