NBA

18 décembre 2012 09:27; Act: 18.12.2012 11:00 Print

Lin et Houston tourmentent New York

Houston a infligé lundi à New York sa première défaite de la saison de NBA dans sa salle du Madison Square Garden (96-109) grâce à Jeremy Lin qui a tourmenté ses anciens coéquipiers des Knicks.

Sur ce sujet
Une faute?

Les Knicks restent solidement installés en tête de la conférence Est avec un bilan de 18 victoires pour six défaites, mais ce premier revers de la saison à domicile est douloureux. Ils ne s'étaient plus inclinés devant leur public depuis le 15 avril et avaient enchaîné douze succès de rang au Madison Square Garden avant que Lin ne sorte le grand jeu et réalise sa deuxième meilleure prestation de la saison sous le maillot des Rockets (22 points, 8 passes décisives).

Comme si Lin, meneur d'origine taïwanaise et révélation de la saison dernière sous le maillot de New York au point d'avoir déclenché un phénomène d'hystérie collective à son endroit («Linsanity», jeu de mot sur Lin et «insanity» qui signifie «folie»), voulait prouver à ses anciens dirigeants qu'ils avaient eu tort de le laisser partir et de ne pas s'aligner sur l'offre d'Houston (25 millions de dollars sur trois ans). «C'était génial d'être de retour ici, j'ai pris encore beaucoup de plaisir sur ce parquet», a admis Lin, 23 ans.

Houston équilibre son bilan

Pour la deuxième fois de la saison, Lin, qui tournait avant ces retrouvailles à 10,8 points et six passes par match, a fait mordre la poussière à New-York qui s'était incliné 131-103 à Houston fin novembre. Avec cette victoire qui met fin à une série de sept échecs en déplacement, Houston équilibre son bilan (12 V-12 D) et pointe au 9e rang de la conférence Ouest.

Oklahoma City a conforté son statut de meilleure équipe de NBA avec sa 20e victoire, pour quatre défaites, de l'exercice en dominant San Antonio 107 à 93 avec 25 points et 17 rebonds de Serge Ibaka. Les Los Angeles Clippers se sont imposés à Détroit (88-76) et ont délogé San Antonio de la 2e place de la conférence Ouest. Chicago, enfin, a connu une panne offensive lors de sa défaite 80-71 face à Memphis.

(L'essentiel Online/AFP)