Aux États-Unis

23 octobre 2017 10:55; Act: 23.10.2017 14:26 Print

Magic Johnson se fait un nom dans le baseball

Cinq ans après avoir participé au rachat des Los Angeles Dodgers, la légende du basket, Magic Johnson, peut décrocher un énième titre en Ligue majeure de baseball (MLB).

storybild

«Jamais de ma vie, moi le gamin de Lansing, dans le Michigan, je n'aurais imaginé être propriétaire d'une équipe de baseball», confie la légende du basket, devenu homme d'affaires. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Cinq ans après avoir participé au rachat des Los Angeles Dodgers, en faillite, la légende du basket Magic Johnson peut décrocher un énième titre: son équipe dispute à partir de mardi contre Houston les World Series, la finale de la Ligue majeure de baseball (MLB). Il a beau avoir collectionné cinq titres de champion NBA, trois trophées de meilleur joueur (MVP) avec les Lakers ou encore un sacre olympique avec la «Dream Team» en 1992 à Barcelone, Earvin Johnson Jr a vécu, à 58 ans, jeudi dernier, l'une des soirées les plus intenses de son existence.

«C'est un moment que je n'oublierai jamais», a admis Johnson, sautillant dans les couloirs du Staples Center, la salle des Lakers. Il a vu sur un écran de télévision «ses» Dodgers écraser 11 à 1 les Chicago Cubs, champions en titre, et décrocher leur billet pour leur première finale depuis 1988. Pour les Dodgers, la «magie» Johnson a encore opéré. «Jamais de ma vie, moi le gamin de Lansing, dans le Michigan, je n'aurais imaginé être propriétaire d'une équipe de baseball, qui plus est d'une équipe qui va disputer les World Series», a confié au Los Angeles Times le retraité des parquets NBA depuis 1996. Johnson a depuis fait fortune dans les affaires.

Homme d'affaires

Il est à la tête d'un groupe présent dans le cinéma, l'audiovisuel, les services financiers... et le sport bien sûr, avec des participations dans des équipes professionnelles à Los Angeles. En 2012, avec des amis milliardaires, il rachète les Dodgers et leur emblématique stade, en plein cœur de la métropole californienne, pour 2,3 milliards de dollars, un record pour une franchise professionnelle! L'équipe est pourtant alors au plus mal.

En parallèle, «ses» Lakers entrent dans une nouvelle ère: revenu au printemps dernier dans l'encadrement de son équipe de toujours au poste de président des opérations basket, «Magic» veut redonner à la franchise au célèbre maillot jaune sa gloire passée sous la conduite de Lonzo Ball, recrue prodige de 19 ans, en attendant la possible arrivée, en juillet 2018, de la superstar LeBron James.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.