Tennis - Masters

14 novembre 2019 17:14; Act: 14.11.2019 17:38 Print

Mais que cherchait donc Zverev dans son sac?

Mercredi soir à Londres, l'Allemand a été filmé en train de balayer du doigt en plein match un objet comme s'il consultait son smartphone, ce qui est interdit.

Sur ce sujet
Une faute?

Les images d'Alexandre Zverev en train de pianoter ou de faire défiler quelque chose avec ses doigts ont interpellé et divisé les fans de tennis, mercredi soir, lors de son match de poule perdu face au Grec Stefanos Tsitispas. Lors d'un changement de côté, le joueur allemand, n°7 mondial, assis sur son banc, s'est penché pour mettre la main dans son sac de sport.

Sous l'œil de la caméra, «Sascha» a semblé empoigner un objet caché et faire des mouvements de balayage avec son pouce. Pour de nombreux observateurs, cela ressemblait beaucoup au geste reproduit par des millions de personnes dans le monde lorsqu'elles pianotent ou font défier des choses sur l'écran d'un smartphone ou d'une tablette numérique.

«Ce n'était pas un téléphone»

Or, le règlement interdit formellement l'utilisation de téléphones et autres appareils connectés durant les matches de tennis. Ce n'est que lorsque les joueurs et joueuses regagnent leur vestiaire, à la fin d'une rencontre, que cette interdiction est levée. Dès lors, des accusations de tricherie n'ont pas tardé à fuser sur les réseaux sociaux à l'encontre de Zverev.

Interpellé sur la question en conférence de presse en fin de soirée, après avoir été dominé par son adversaire, l'Allemand n'a pas été particulièrement convaincant en essayant de se disculper. «Mon téléphone? En réalité il était au vestiaire. Je le laisse toujours là-bas. Je ne sais pas ce que les gens ont vu, mais ce n'était en tout cas pas un téléphone».

Un moniteur pour mesurer le taux de glucose dans le sang?

Prié d'éclairer l'assistance sur la nature de l'objet mystère, le vainqueur du Masters l'an dernier a semblé botter en touche. «Une bouteille d'eau? Une bouteille d'eau vide, peut-être?» Il y avait bien un récipient dans le sac de Zverev au premier plan sur l'image, masquant justement l'objet mystère décrié, mais le joueur ne l'a pas touchée à ce moment-là.

Une autre théorie véhiculée voudrait que l'appareil en question soit en fait un moniteur relié à son corps pour mesurer en permanence le taux de glucose dans le sang. Un système de surveillance électronique utilisé par les personnes souffrant de diabète. Alexander Zverev n'a jamais fait état de problème de santé, mais la rumeur le poursuit depuis un certain temps sur le circuit. Récemment à Pékin, il avait déjà été vu en train d'utiliser un appareil ayant l'apparence d'un smartphone ou d'un petit moniteur.

Si l'utilisation de ce qui semble être un appareil électronique est avérée, Alexander Zverev n'aura sans doute pas de problème à démontrer à l'ATP, sous couvert du secret médical, pourquoi il y fait appel durant les matches. Dans le cas contraire, il pourrait s'exposer à quelques ennuis.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.