Arts martiaux mixtes

22 octobre 2017 14:53; Act: 22.10.2017 14:58 Print

McGregor a sans doute oublié qu'il était filmé

Venu à Gdansk, en Pologne, assister au combat d'un partenaire d'entraînement, la star britannique de l'UFC, Conor McGregor, a dérapé alors qu'il était filmé.

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis sa défaite dans le surmédiatisé combat des chefs, le «Money Fight», face au boxeur Floyd Mayweather, le 26 août dernier, Conor McGregor s'était fait plutôt discret. Samedi soir, l'Irlandais est réapparu lors d'un combat UFC en Pologne. Il était là pour encourager Artem Lobov, un combattant russe qui fréquente le même club d'entraînement que lui à Dublin.

Durant le duel du Russe avec l'Italien Andre Fili, McGregor s'est très vite fait remarquer en s'agitant aux abords du ring pour encourager son camarade. L'arbitre Mark Goddard a même dû intervenir pour calmer le champion du monde des poids légers, dont certain gestes ont été interprétés comme du coaching, une pratique interdite.

Une «p***»

McGregor a obtempéré, mais a poursuivi ses vocifération sonores jusqu'à la fin du combat, où son poulain a fini par courber l'échine, Fili ayant été unanimement désigné vainqueur aux points par les juges. Certainement aussi déçu que Lobov par cette défaite, l'Irlandais a tenté de le consoler dans les coulisses de la salle de combat. Sous le regard indiscret d'une caméra, McGregor a en effet dérapé en utilisant à plusieurs reprises un terme homophobe pour désigner le vainqueur du soir.

«C'est une p..... Tout le monde savait qu'il était une p…..!», s'est emporté la star, utilisant l'insulte une troisième fois, avant de disparaître derrière un rideau. Sans doute pas la meilleure façon de s'exprimer pour une personne qui s'est servie de sa notoriété pour lutter en faveur du mariage homosexuel dans son pays.

(L'essentiel/duf)