F1 - Spa Francorchamps

20 août 2015 12:31; Act: 20.08.2015 13:23 Print

Mercedes contre Ferrari, les affaires reprennent

Le duel entre l'écurie Mercedes-AMG, championne du monde en titre et la Scuderia Ferrari en plein renouveau, va reprendre dimanche au Grand Prix de F1 de Belgique.

storybild

Lewis Hamilton avait été accroché l'an dernier par son coéquipier Nico Rosberg, sur le circuit belge, faisant ainsi basculer le championnat du monde. (photo: AFP/Nicolas Lambert)

Sur ce sujet

C'est sur ce circuit de Spa-Francorchamps que le championnat 2014 avait basculé, quand Nico Rosberg avait accroché son coéquipier Lewis Hamilton en début de course. Très critiqué ensuite, l'Allemand ne s'en est pas remis et l'Anglais s'est vengé avec la manière. Un an plus tard, léger changement de décor: le retour de Ferrari aux avant-postes est en train de relancer, au moins en apparence, cette F1 qui continue à se poser des questions sur son avenir.

Comme chaque détail compte dans un tel combat de titans, la Scuderia n'a pas attendu Monza, début septembre, pour annoncer qu'elle conserverait Kimi Räikkönen en 2016 aux côtés de Sebastian Vettel. Maurizio Arrivabene a signé mercredi un communiqué de trois lignes. "Iceman" reste et la presse italienne va devoir chercher de nouveaux sujets de préoccupation. Le contrat de Räikkönen, c'est fait et ça tombe plutôt bien car le Finlandais peut quasiment être considéré comme le maître des lieux à Spa: quatre victoires sur le toboggan des Ardennes (2004, 2005, 2007, 2009), contre deux pour Vettel (2011, 2013) et une seule pour Hamilton (2010).

Rendre «l'impossible possible»

Avant la trêve estivale d'un mois, Vettel a envoyé un signal très fort en remportant un GP de Hongrie complètement dingue, hommage déjanté au regretté Jules Bianchi. Puis il a dit qu'il souhaitait rendre «l'impossible possible» en faisant «le maximum pour entretenir le suspense jusqu'à la fin de cette saison 2015. Face aux Flèches d'argent d'Hamilton et Rosberg, c'est un sacré défi, mais le quadruple champion du monde a quelques atouts dans son jeu, notamment un moteur en progrès constant. Deux écuries, sur le papier, semblent capables de perturber le duel Mercedes-Ferrari, ou au moins de viser le podium: Williams, bien aidée par ses moteurs Mercedes, et Red Bull, si ses moteurs Renault tiennent le choc.

Daniel Ricciardo a gagné l'an dernier à Spa et Daniil Kvyat vient de monter sur son premier podium, en Hongrie. Sur le circuit préféré des pilotes de F1, ils vont pouvoir montrer l'étendue de leur talent. Comme c'est la rentrée des classes en F1, tout le monde a pris de bonnes résolutions, même les cancres. McLaren-Honda se croit capable de revenir durablement dans le Top 10, comme en Hongrie, et l'annonce haut et fort. Il va falloir qu'il pleuve souvent, lors des neuf manches qui restent, pour faciliter un peu le travail des hommes de Ron Dennis, à commencer par Fernando Alonso, qui n'a jamais gagné à Spa, et Jenson Button.

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.