Etats-Unis

09 octobre 2017 17:11; Act: 09.10.2017 17:18 Print

Mike Pence a-​​t-​​il mis en scène son départ «outré»?

Le vice-président américain, outré par des joueurs posant un genou à terre lors de l'hymne américain, a quitté le stade dimanche.

Sur ce sujet

Le vice-président Mike Pence a quitté un match de football américain en réaction à l'attitude de plusieurs joueurs qui s'étaient agenouillés lors de l'hymne national, sujet de polémique initié par le président américain Donald Trump il y a plusieurs semaines. Ancien gouverneur de l'Indiana, Mike Pence avait décidé d'assister au match des Indianapolis Colts.

Au moment de l'hymne national, une vingtaine de joueurs des San Francisco 49ers, l'équipe visiteuse, a mis un genou à terre. Ce geste a été adopté par des dizaines de joueurs depuis que M. Trump a appelé fin septembre les propriétaires de franchises de NFL à «virer» les joueurs qui «(manquaient) de respect» au drapeau américain. Outré par cette attitude, Mike Pence, qui portait un pull et une casquette des Colts, a quitté le Lucas Oil Stadium sans attendre la fin de la rencontre.

«J'ai quitté le match d'aujourd'hui parce que le président et moi n'honoreront aucun événement qui manque de respect à nos soldats, à notre drapeau ou à notre hymne national», a écrit le deuxième personnage de l'tat américain, sur son compte Twitter.

«Même si tout le monde a le droit d'avoir son opinion, je ne pense pas que ce soit trop demander aux joueurs de la NFL de respecter le drapeau et notre hymne national», a-t-il ajouté.

Un peu de publicité?

Un des joueurs vedettes de San Francisco, Eric Reid, a estimé que le vice-président avait seulement voulu se faire un peu de publicité. «Pour autant que je sache, la dernière fois qu'il est venu voir un match des Colts c'était il y a trois ans. Il savait que dans notre équipe, il y a de nombreux protestataires et que nous allions sans doute le faire dimanche, il en a profité pour marquer le coup», a jugé Eric Reid.

Après la médiatisation de ce départ précipité, les médias américains se sont interrogés sur la sincérité du vice-président, l'affaire semblant tout simplement orchestrée. Le Huffington Post remarque que la photo tweeté par Mike Pence date de 2014.

Le départ outré serait donc bien préparé à l'avance, puisque l'image a été partagée quasiment immédiatement après que Mike Pence a quitté le stade.

Ensuite, des reporters présents sur place rapportent qu'ils ont été prévenus dès leur arrivée sur les lieux «qu'il pourrait y avoir un départ précipité du match».

Un journaliste précise que la mise en scène a coûté plus de 250 000 dollars, somme d'un simple déplacement en hélicoptère du vice-président américain.

(L'essentiel/cga/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • LiNh le 10.10.2017 08:57 Report dénoncer ce commentaire

    Bienvenu au pays d'Hollywood !!

Les derniers commentaires

  • LiNh le 10.10.2017 08:57 Report dénoncer ce commentaire

    Bienvenu au pays d'Hollywood !!

    • Bennny le 10.10.2017 16:47 Report dénoncer ce commentaire

      Non, ça s'est passé à Indianapolis!