Basketball

29 janvier 2020 07:01; Act: 29.01.2020 09:45 Print

Neuf corps évacués, celui de Kobe Bryant identifié

Les secours ont localisé et évacué les corps des victimes de l'accident où a péri le basketteur, qui a été officiellement identifié.

Sur ce sujet
Une faute?

Les experts légistes ont officiellement identifié mardi le corps du basketteur Kobe Bryant, parmi les neuf sortis des débris de l'hélicoptère qui s'est écrasé voici deux jours sur une colline près de Los Angeles. L'ex-star de la NBA, 41 ans, a pu être identifiée grâce à ses empreintes digitales, ainsi que trois autres personnes qui se trouvaient à bord de l'appareil, dont les débris se sont éparpillés sur près de 200 mètres à la suite d'un choc «à grande vitesse», selon les enquêteurs de l'agence américaine chargée de la sécurité dans les transports (NTSB).

Ces derniers avaient évoqué «une scène d'accident vraiment terrible». Ils ont annoncé mardi après-midi «en avoir fini sur le site», dont la responsabilité a été transférée à la police maintenant que les débris ont été rassemblés et évacués à des fins d'analyse. Les experts ont notamment utilisé des drones pour ratisser le terrain, mais aussi tenter de «reproduire la trajectoire de l'hélicoptère», a expliqué lors d'une conférence de presse, Jennifer Homendy, membre de la NTSB.

Les enquêteurs organisaient à présent différents interrogatoires, avec les contrôleurs aériens notamment, pour tenter de déterminer les circonstances du crash. Mais les investigations vont encore durer des semaines, a prévenu Jennifer Homendy, qui a évoqué un «rapport final» d'ici 12 à 18 mois.

Ni boîte noire ni alarme

De leur côté, les experts légistes du comté de Los Angeles examinaient les neuf corps extraits des débris pour les identifier formellement. Outre Kobe Bryant, ils ont pu identifier deux hommes et une femme. Il s'agit de John Altobelli, 56 ans, entraîneur de baseball, mort dans le crash avec sa femme Keri et leur fille Alyssa selon des proches, et du pilote de l'hélicoptère, Ara Zobayan, 50 ans. La femme est Sarah Chester, 45 ans, qui se trouvait dans l'appareil avec sa fille Payton.

«Les enquêteurs travaillent encore à l'identification des cinq défunts restants», parmi lesquels la fille de Kobe Bryant, Gianna, âgée de 13 ans, qui se trouvait dans l'hélicoptère avec son père. L'appareil, un Sikorsky S-76B, s'est écrasé peu avant 10h (19h au Luxembourg) dimanche, alors qu'un épais brouillard enveloppait la région. Il avait décollé de Newport Beach (environ 60 km au sud de Los Angeles), où résidait Kobe Bryant, en direction de la Mamba Academy, un centre sportif propriété de la star, situé à 135 km de là.

Autorités et experts semblent pour l'heure privilégier une manœuvre accidentelle liée au brouillard plutôt que d'éventuels problèmes mécaniques. L'appareil n'avait pas de boîte noire, car celle-ci n'était pas nécessaire sur ce type d'hélicoptère. Il n'était pas non plus muni d'une alarme d'altitude, comme la NTSB l'avait recommandé à plusieurs reprises à l'agence de l'aviation civile américaine, a rappelé Mme Homendy.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Waouh le 29.01.2020 08:34 Report dénoncer ce commentaire

    Un tel crash et pourtant ils ont pu identifier ses empreintes digitales ?! Je suis impressionné ! RIP Mr. Bryant.

  • belgeunefois le 29.01.2020 11:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À force de circuler quotidiennement en hélico pour aller faire du sport et conduire les enfants à l’école en évitant les embouteillages de LA, arriva ce qui devait arriver.

Les derniers commentaires

  • belgeunefois le 29.01.2020 11:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À force de circuler quotidiennement en hélico pour aller faire du sport et conduire les enfants à l’école en évitant les embouteillages de LA, arriva ce qui devait arriver.

  • Waouh le 29.01.2020 08:34 Report dénoncer ce commentaire

    Un tel crash et pourtant ils ont pu identifier ses empreintes digitales ?! Je suis impressionné ! RIP Mr. Bryant.