Tennisman australien

15 août 2019 17:06; Act: 16.08.2019 15:18 Print

Nick Kyrgios a encore peté un plomb à Cincinnati

Au tournoi américain, le fantasque australien s'est lancé dans de longues palabres avec l'arbitre, s'est rendu aux toilettes en plein match et a cassé des raquettes.

Sur ce sujet
Une faute?

Le bad boy Nick Kyrgios refait parler de lui à Cincinnati: battu par le Russe Karen Khachanov, l'Australien a terminé le match, mercredi, avec deux raquettes cassées et un lancer de chaussures dans le public, après un échange animé avec l'arbitre de la rencontre. Khachanov, n°8 mondial, s'est imposé (6-7, 7-6, 6-2) mais c'est une nouvelle fois Kyrgios qui a fait le show. Au milieu du second set, remporté par son adversaire, le bouillant australien s'est levé de sa chaise, annonçant qu'il allait faire une pause pipi. L'arbitre irlandais lui alors rétorqué qu'il n'avait pas le temps.

Kyrgios est tout de même parti, deux raquettes sous le bras. Les images de la télévision le montrent franchissant une porte, avant de briser violemment ses raquettes puis de revenir sur court, tout en maudissant l'arbitre de chaise. En fin de rencontre, après deux double fautes de rang mais aussi trois aces, l'actuel 27e joueur mondial a refusé de serrer la main de l'arbitre et a fini par jeter ses chaussures dans le public avant d'offrir ses raquettes cassées à de jeunes spectateurs.

«Il a énormément de talent mais, parfois, il n'est pas concentré, a sobrement commenté Khachanov. C'était un match compliqué pour moi, il fallait trouver comment gagner. C'est vraiment difficile de jouer contre lui, pour moi mais pour tout le monde aussi. Il faut réussir à gérer tout ça si tu veux avoir une chance de gagner. Il faut essayer de rester concentré». Kyrgios, qui a remporté il y a deux semaines à Washington sa sixième couronne en simple sur le circuit ATP, n'est jamais très loin de la controverse: la semaine dernière à Montréal, il a eu un accrochage avec un arbitre, estimant que les serviettes n'étaient pas assez blanches.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ndu le 15.08.2019 19:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut l’exclure

  • FullmétalJF le 15.08.2019 18:16 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut lui infliger une suspension en bonne et due forme. Ce joueur fait beaucoup de tort au tennis qui doit rester un sport de gentlemen et non de charretiers.

  • dawson le 16.08.2019 07:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu’il aille jouer au foot, ce genre de comportement n’a rien à faire sur une cour de tennis.

Les derniers commentaires

  • dawson le 16.08.2019 07:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu’il aille jouer au foot, ce genre de comportement n’a rien à faire sur une cour de tennis.

  • Cinéma le 16.08.2019 00:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avec Kyrgios le tennis devient de la comédie en panade-vision. Au moins, on se marre.

  • gigi1 le 15.08.2019 19:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Exclusion définitive !

  • Ndu le 15.08.2019 19:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut l’exclure

  • Greg le 15.08.2019 19:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu'on lui retire sa licence une bonne fois pour toute à ce clown...