En Australie

12 janvier 2022 15:00; Act: 12.01.2022 14:10 Print

«Novak Djokovic est un p***** de menteur»

Alors qu'ils pensaient être hors antenne, des journalistes d'une chaîne australienne ont tenu des propos insultants à l’encontre du joueur serbe.

Sur ce sujet
Une faute?

Alors qu'ils pensaient être hors antenne, deux présentateurs de la chaîne de télévision australienne Channel 7 ont eu des mots très durs envers Novak Djokovic, dont la participation à l'Open d'Australie est toujours en suspens. «Novak Djokovic est un p***** de menteur», a ainsi commencé la présentatrice. «C'est un t*** du c**», a renchéri son collègue masculin, les deux éclatant ensuite de rire, visiblement très amusés par l'imbroglio entourant le n°1 mondial.

«C'est malheureux que tout le monde lui tombe dessus, mais voilà... Sortir quand tu sais que tu as le Covid», poursuit la présentatrice. «En fait, je pense qu'il n'avait même pas le Covid, lui répond son collègue. Tu as une excuse de m**** puis ensuite tu tombes dans des p****** de mensonges. C'est ce qu'il se passe...»

La présentatrice, Rebecca Maddern, a rejoint l'émission «7news» il n'y a même pas une semaine. Face au tollé déclenché par ces images, le manager de la chaîne, Lewis Martin, a ouvert une enquête pour déterminer qui avait volé cet extrait, qui n'aurait pas dû apparaître sur les réseaux sociaux. La journaliste s'est excusée envers le manager de la chaîne pour les propos tenus. Ce dernier a déclaré que les présentateurs «avaient le droit d'avoir une conversation privée». Certaines personnes ont également réagi sur les réseaux sociaux...

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Josh le 12.01.2022 15:11 Report dénoncer ce commentaire

    La moitié des news sur Djokovic maintenant... Tout le monde a compris que c'est soit un menteur soit un c*****d comme disent ces journalistes. Et parce que c'est une "star" il a droit à un traitement de faveur.

  • Leo le 12.01.2022 15:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nous sommes tous égaux mais certains sont plus égaux que d’autres.. j’espère que l’Australie va statuer un exemple !

  • duvaro le 12.01.2022 19:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jamais un Federer ne se serait mis dans un bourbier pareil. Pourquoi ? Ben l'éthique et l'honnêteté peut-être ...

Les derniers commentaires

  • pipokar le 13.01.2022 09:30 Report dénoncer ce commentaire

    éh alors ! c'est juste une discussion privé entre journalistes ! rien de choquant! sauf qu'elle a fuité sur les réseaux sociaux !

  • Jean de la Fontaine le 13.01.2022 07:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vive la liberté d'expression, à Madagascar les journalistes sont emprisonnés quand ils dénoncent les agissements du gouvernement !

  • @mum le 13.01.2022 06:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    encore un qui a rien compris

  • stlux le 13.01.2022 05:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Donne des leçons mais on fait n importe quoi avec le Covid et sa gestion …

  • rotule le 13.01.2022 03:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mon dieu! présentateur de journal parlé n'est pas journaliste ! parcontre, il est clair que ce dernier doit savoir parler, lire et, accessoirement, ecrire. et à la météo on mets bolsonaro?