Basket

09 décembre 2019 18:07; Act: 09.12.2019 18:38 Print

Puni pour ne pas avoir regardé le drapeau

Un joueur français évoluant en Chine a baissé la tête pendant la diffusion de l'hymne national chinois.

Sur ce sujet
Une faute?

Guerschon Yabusele s'est vu infliger une amende de 10 000 yuans (1 280 euros) par la fédération chinoise pour n'avoir pas regardé le drapeau national avant un match de championnat. Comme aux États-Unis, les rencontres sportives sont en général précédées de la diffusion de l'hymne national. En Chine, les joueurs sont censés durant ce moment fixer l'étendard rouge aux cinq étoiles en signe de respect.

Mais l'ex-joueur des Boston Celtics a été filmé vendredi par les caméras de télévision en train de baisser la tête devant le drapeau avant un match de son équipe de Nankin Monkey Kings. La Fédération chinoise de basket (CBA) a publié dès le lendemain un communiqué, adressant en plus de l'amende un «sérieux avertissement» au joueur français pour n'avoir «pas effectué la salutation du regard» réglementaire.

Ce n'est pas une première

«Il est bien content de prendre de l'argent de la Chine, mais ne la respecte pas», s'indignait un utilisateur. «Ce joueur doit être expulsé immédiatement, et son club être disqualifié du championnat!», estimait un autre. D'autres s'étonnaient cependant du traitement très sévère réservé à Guerschon Yabusele. «C'est n'importe quoi. Déjà, il n'est pas chinois. Et en plus, il s'est bien levé et n'a fait aucun geste insultant. Il baisse la tête et alors? Dans quelle époque vit la CBA? Elle a 50 ans de retard...».

Ni le Nankin Monkey Kings ni le joueur français n'ont fait de déclaration publique sur cet incident, qui n'est pas une première en Chine vis-à-vis d'un sportif étranger. En 2018, la fédération chinoise de football avait infligé une suspension d'un match à l'ex-international brésilien Diego Tardelli, qui évoluait au Shandong Luneng (1re division), pour avoir regardé au sol et passé sa main sur son visage pendant la diffusion de l'hymne.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ben-J le 09.12.2019 18:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Action réaction, un exemple à suivre

  • Carina le 10.12.2019 08:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chez nous, baisser la tête est justement interprété comme un signe de respect. N’étant pas chinois, il a tout simplement montré son respect d’une façon différente. Rien de quoi fouetter un chat. Où est la tolérance des autres par rapport à nos coutumes?

  • rené le 10.12.2019 08:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Y en a mare d’entendre les hymnes nationaux toutes les victoires sportives à répétition, c’est usant, à la fin ça fait plus d’effet

Les derniers commentaires

  • Toujours là le 10.12.2019 09:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas son premier match en Chine je suppose... Et quand bien même ce serait son premier match la moindre des choses est de se renseigner sur les coutumes local. Mais bon ça n'a pas l'air évident pour tout le monde...

    • Felix Boeckler le 10.12.2019 13:59 Report dénoncer ce commentaire

      C'est pas une coutume et c'est pas son pays. Ce n'est pas parce que je travaille au Luxembourg que j'aime ou que je respecte les Luxembourgeois.

  • Carina le 10.12.2019 08:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chez nous, baisser la tête est justement interprété comme un signe de respect. N’étant pas chinois, il a tout simplement montré son respect d’une façon différente. Rien de quoi fouetter un chat. Où est la tolérance des autres par rapport à nos coutumes?

  • rené le 10.12.2019 08:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Y en a mare d’entendre les hymnes nationaux toutes les victoires sportives à répétition, c’est usant, à la fin ça fait plus d’effet

  • 57 le 10.12.2019 07:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est bon il a juste baissé la tête et alors...

  • Ben-J le 09.12.2019 18:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Action réaction, un exemple à suivre