Hockey sur glace/MMA

19 mars 2019 09:24; Act: 20.03.2019 15:45 Print

Quand McGregor vient motiver des hockeyeurs

La superstar du MMA a assisté, samedi, à son premier match de hockey sur glace. Son discours d'avant-match a galvanisé les joueurs de Boston.

Sur ce sujet
Une faute?

Quoi de mieux qu'un discours de motivation donné par Conor McGregor, multiple champion des poids plume et légers de l'UFC, principal championnat international des arts martiaux mixtes (MMA)? Chez les hockeyeurs des Boston Bruins, où l'équipe n'a historiquement jamais rechigné à la bagarre, ça a plutôt bien marché.

Dans la capitale du Massachusetts, où la population issue d'anciens immigrés irlandais est l'une des plus forte des États-Unis, les célébrations de la fête de la Saint-Patrick (patron de la verte île de l'archipel britannique), ne font pas dans la demi-mesure. Samedi, à la veille de cette date désormais célébrée dans le monde entier à gros flots de la plus célèbre bière irlandaise, les Bruins accueillaient dans leur aréna les Columbus Blue Jackets pour l'un des derniers matches de la saison régulière de NHL.

L'hommage de Brad Marchand

Pour marquer le coup, la franchise avait donc invité Conor McGregor à lâcher le puck du match avant le coup d'envoi officiel. Le combattant irlandais de 30 ans a admis qu'il n'avait jamais auparavant assisté à une rencontre de hockey sur glace, mais il a semblé apprécier follement l'expérience. «Notorius» a commencé par livrer un speech plein d'entrain dans le vestiaire des Bruins avant le début du match. Il a ensuite déboulé sur la glace pour accomplir sa formalité en serrant la main des deux capitaines et en brandissant un maillot spécial St-Paddys floqué à son nom.

McGregor a ensuite assisté à la partie en bord de glace, vibrant et bondissant à toute occasion. Pour son plus grand bonheur, Boston s'est finalement imposé 2-1 en prolongation sur un but de Brad Marchand. En inscrivant le but de la victoire, le bad boy des Bruins a d'ailleurs rendu hommage à la star du MMA en imitant sa célèbre démarche (voir la vidéo ci-dessous). Un effort apprécié à sa juste valeur par l'Irlandais lui-même, qui n'a pas hésité à partager la scène sur ses réseaux sociaux. Un peu plus tard, Conor McGregor a déboulé une seconde fois dans le vestiaire des joueurs pour les féliciter. Il n'a pas manqué de leur apporter aussi un carton du whisky irlandais qu'il commercialise depuis peu. La fête a dû être belle.

(L'essentiel/Sport-Center)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.