Nouveau vêtement

04 septembre 2018 15:36; Act: 04.09.2018 16:02 Print

Rafael Nadal teste une veste réfrigérante

Face à la canicule de retour sur New York, pour l'US Open, l'Espagnol Rafael Nadal a testé un gilet capable de réguler sa température corporelle.

storybild

La veste réfrigérante est censée éviter les crampes.

Sur ce sujet
Une faute?

Rafael Nadal avait dû faire ses petits calculs. Avec un derby des Amériques (Isner – Del Potro) comme concurrent direct, le n°1 mondial avait anticipé que son remake de la finale de Roland-Garros face à Dominic Thiem se jouerait sous le cagnard de l'après-midi. Or, comme la journée de mardi s'annonce terriblement étouffante, 35 degrés et taux d'humidité infernal, l'Espagnol a déployé les grands moyens pour sa dernière séance.

Première règle: entraîne-toi à l'heure du match. C'est donc à 13 heures, lundi, que Rafael Nadal a déboulé sur le court. Deuxième règle: ne te repose jamais sur des certitudes car les grands titres se gagnent grâce aux points forts. Carlos Moya s'est donc longuement transformé en un coach de juniors, lançant des balles à la main pour que son «élève» traverse son coup droit d'attaque de la manière la plus fluide possible.

Éviter les crampes

Enfin troisième règle: appuie-toi sur la technologie pour atténuer l'impact de tout ce que tu ne peux pas maîtriser. Rafael Nadal n'avait certainement rien raté des difficultés rencontrées un peu plus tôt par Kei Nishikori. Il en a tiré les conclusions qui s'imposent: ces conditions extrêmes sont une menace pour tout le monde et à n'importe quel moment d'un match. L'Espagnol a donc enfilé lors de chaque pause un gilet réfrigérant produit par son équipementier. Utilisé en Australie il y a quatre ans par Maria Sharapova, ce prototype vise à empêcher la température corporelle de monter trop haut et éviter ainsi les crampes liées à la déshydratation.

Rafael Nadal enfilera-t-il sa nouvelle botte secrète mardi face à Dominic Thiem? Peut-être pas. Car à peine le n°1 mondial était-il sorti du court qu'il apprenait cette nouvelle surprenante: c'est le derby des Amériques qui se jouera mardi après-midi. Le gaucher aura quant à lui les honneurs d'une session de nuit tardive. Pile quand New York se remet à respirer.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.