Tennis - Wimbledon

06 juillet 2016 16:51; Act: 07.07.2016 11:16 Print

Raonic et Federer qualifiés pour les demi-​​finales

Le Canadien a dominé mercredi l'Américain Sam Querrey (6-4, 7-5, 5-7, 6-4), tandis que le Suisse a remonté un retard de deux sets contre Marin Cilic (6-7, 4-6, 6-3, 7-6, 6-3).

storybild

Le Canadien Milos Raonic a réussi 13 aces contre l'Américain Sam Querrey. (photo: AFP/Glyn Kirk)

Sur ce sujet

Raonic jouera sa deuxième demi-finale à Londres, après celle perdue en 2014 contre Roger Federer, vendredi. Le géant de 1,96 m, au redoutable service (13 aces), est l'outsider N.1 du tournoi derrière les favoris Federer et le Britannique Andy Murray. Conseillé par l'Américain John McEnroe, triple lauréat du tournoi, depuis début juin, il avait accompli une bonne préparation sur herbe marquée par une finale au Queen's où il avait inquiété Murray. Raonic avait mené 1 set à 0 et 3 jeux à rien dans la deuxième manche, avant de perdre.

Mercredi, il s'est montré quasi intraitable avec Querrey, novice à ce niveau certes, mais qui avait réussi l'exploit d'écarter Novak Djokovic, N.1 mondial et double tenant du titre au 3e tour. Bon au service (13 aces), Raonic n'a donné aucune balle de break à son adversaire lors des deux premières manches. Querrey a dû s'accrocher et attendre le onzième jeu du troisième set pour enfin prendre le service de Raonic (6-5). L'Américain est revenu à deux manches à une. Mais ensuite Raonic a repris la domination dans les échanges (58 coups gagnants contre 36 au total dans le match) pour boucler la partie.

Federer sauve trois balles de match et passe

Le Suisse Roger Federer, N.3 mondial et septuple lauréat du tournoi, a renversé une situation qui paraissait compromise contre le Croate Marin Cilic (13e). Il l'a emporté en cinq sets (6-7 (4/7), 4-6, 6-3, 7-6 (11/9), 6-3) et accède donc également aux demi-finales de Wimbledon. L'Helvète a dû batailler, notamment dans le tie-break de la troisième manche, qu'il n'a remporté que 11 points à 9 alors qu'il était au bord de l'élimination. Il a notamment sauvé trois balles de match dans ce jeu décisif. L'ancien numéro un mondial affrontera donc Milos Raonic pour une place en finale.

Le Tchèque Tomas Berdych, 9e joueur mondial, s'est aussi qualifié, après avoir dominé le Français Lucas Pouille (7-6 (7/4), 6-3, 6-2). Finaliste en 2010, il a dû attendre six ans pour faire son retour dans le dernier carré. Après un duel à rallonge en huitièmes de finale contre son compatriote Jiri Vesely, Berdych s'est offert un peu de répit en bouclant son quart de finale en moins de deux heures. Accroché dans la première manche, en particulier dans le tie-break où le jeune Pouille (22 ans) est revenu de 5-1 à 5-4, il a fait peser son expérience pour s'en sortir et n'a plus guère été inquiété ensuite. Son adversaire, qui découvrait ce niveau en Grand Chelem (et n'avait pas gagné un match sur herbe dans les tournois de première catégorie avant son arrivée à Londres) n'avait plus les armes pour lutter.

Berdych affrontera le dernier qualifié, Andy Murray. L'Écossais, bousculé comme rarement, a fini par venir à bout du Français Jo-Wilfried Tsonga en cinq sets (7-6 (12/10), 6-1, 3-6, 4-6, 6-1) lors d'un superbe match, pour accéder aux demi-finales de Wimbledon. Le lauréat de l'édition 2013 disputera sa septième demi-finale en huit éditions.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.