Formule 1

07 mars 2018 19:33; Act: 07.03.2018 19:41 Print

Ricciardo bat le record du circuit de Barcelone

Le pilote australien de l'écurie Red Bull s'est montré très à l'aise mercredi lors d'essais de pré-saison de F1. Il a devancé les deux pilotes Mercedes.

storybild

La Red Bull s'est montrée plutôt à son aise. (photo: AFP/Josep Lago)

Sur ce sujet
Une faute?

L'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull) a signé mercredi le meilleur temps de la sixième journée des essais de pré-saison de Formule 1, battant au passage le record du circuit de Barcelone. Chaussé de pneus hyper-tendres, un nouveau composé introduit par Pirelli cette saison, Ricciardo a réalisé un chrono de 1'18"47, améliorant de 292/1000 le précédent record qui appartenait depuis 2008 au Brésilien Felipe Massa, alors chez Ferrari.

L'équipier du Néerlandais Max Verstappen a devancé les pilotes Mercedes, le Britannique Lewis Hamilton et le Finlandais Valtteri Bottas, respectivement de 353/1000 et 513/1000. Mais les deux hommes, équipés de pneus ultra-tendres légèrement moins rapides, n'ont pas donné leur pleine mesure, loin de là, et un nouveau record pourrait tomber dès jeudi.

Déboires pour McLaren

Cette journée de mercredi a également été marquée par des déboires supplémentaires pour McLaren. La MCL33, qui souffre pour l'instant d'un retard de 20 km/h en ligne droite sur les voitures les plus rapides, a connu des problèmes de fiabilité comme la veille. L'Espagnol Fernando Alonso a accompli 47 tours le matin avant de s'arrêter hors piste en raison d'une fuite d'huile qui a nécessité le changement complet du moteur Renault. Au terme de plus de six heures de travail des mécaniciens, le double champion du monde a finalement repris le volant quelques minutes avant la fin de la session l'après-midi.

Alors que les essais de pré-saison s'achèvent vendredi, les plans de développement des ingénieurs de l'écurie de Woking risquent de prendre un retard très handicapant pour la suite. En effet, trop d'arrêts intempestifs entraîneraient l'abandon d'éléments entiers du programme de test de McLaren, qui a indiqué travailler sur une version améliorée de sa monoplace pour l'ouverture de la saison à Melbourne dans deux semaines.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.