Marathon de Boston

19 avril 2018 13:07; Act: 19.04.2018 13:13 Print

Sa victoire au marathon va changer sa vie

Le Japonais Yuki Kawauchi, vainqueur lundi du marathon de Boston, malgré l'absence de sponsor et un travail à temps plein, s'apprête à vivre une nouvelle vie.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Yuki Kawauchi va quitter l'an prochain son modeste emploi d'agent administratif pour devenir professionnel. «À compter d'avril 2019, je prévois de démissionner de mon poste de fonctionnaire», a déclaré le coureur de 31 ans aux journalistes qui l'attendaient à son retour, à l'aéroport de Tokyo-Narita. Une liberté qu'il peut désormais se permettre grâce à «l'argent reçu», la prime de victoire à Boston s'élevant à 150 000 dollars. Yuki Kawauchi a été le premier Japonais à remporter ce prestigieux marathon depuis 1987, qui est justement son année de naissance.

Dans un pays qui célèbre la modestie et le travail acharné, le profil de l'athlète, qui est employé dans une école primaire de Saitama (nord-ouest de Tokyo) et s'entraîne sur son temps libre, suscite une grande admiration. En devenant professionnel, il espère «rivaliser avec les meilleurs» de sa discipline et battre son record personnel, qui est de 2 heures 8 minutes 14 secondes. Actuellement, il ne peut pas participer aux courses qui se déroulent au printemps, à Paris et Rotterdam par exemple, du fait des événements organisés par son école, comme les cérémonies qui ont lieu à chaque rentrée des élèves et pour la remise des diplômes.

Un record au «Guinness Book»

«Si je ne change pas mon environnement de vie, je ne pourrai pas donner le meilleur de moi-même», a expliqué Yuki Kawauchi, qui pense avoir les moyens financiers pour se concentrer exclusivement à sa passion pendant trois à quatre ans. «J'ai vu flotter le drapeau japonais dans le ciel de Boston. Il n'y a rien de comparable. J'étais vraiment heureux. Je n'ai pas de mots pour décrire ce que j'ai ressenti», a-t-il raconté... avant de se hâter de rejoindre son travail.

Même s'il ne peut pas participer à toutes les courses qu'il voudrait, Yuki Kawauchi n'en demeure pas moins un stakhanoviste de la course à pied. Ainsi, le mois dernier, il a été reconnu par le Guinness World Records comme le sportif ayant couru le plus grand nombre de marathons en moins de 2h20 min, une barrière sous laquelle il est passé... 78 fois.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • cocou le 19.04.2018 13:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quel pied de le voir devant tous ces kenyans... merci et bravo Monsieur

  • Chris le 19.04.2018 13:34 Report dénoncer ce commentaire

    Quel bel exemple !

  • VDL!!!M le 19.04.2018 13:38 Report dénoncer ce commentaire

    Respect

Les derniers commentaires

  • VDL!!!M le 19.04.2018 13:38 Report dénoncer ce commentaire

    Respect

  • Chris le 19.04.2018 13:34 Report dénoncer ce commentaire

    Quel bel exemple !

  • cocou le 19.04.2018 13:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quel pied de le voir devant tous ces kenyans... merci et bravo Monsieur

    • @cocou le 19.04.2018 21:32 Report dénoncer ce commentaire

      Ups, vos propos sont tendancieux. Prendre son pied ? L’hegemonie des coureurs de l’Afrique de l’Est n’est pas due au hasard. Je pense que si vous aviez leur qualité, leur volonté et la possibilité en une course de vous offrir 20 à 60 ans du salaire moyen vous le fairiez aussi. Il ne s’agit pas d’uniquement de Kenyans... d’autres nations sont un vivier Éthiopie, Somalie, Tanzanie. c’est pour cela qu’ils sont plus nombreux à haut niveau. Je ne me réjouit ni de leurs victoires ni de celle de Yuki.