Ski alpin

25 octobre 2019 12:01; Act: 25.10.2019 12:24 Print

Six skieuses et skieurs à suivre cette saison

Des favoris Shiffrin, Vlhova, Pinturault et Kristoffersen aux jeunes talents Robinson et Odermatt, focus sur les athlètes qui doivent animer la saison de Coupe du monde qui débute samedi, à Sölden (Aut).

Sur ce sujet
Une faute?

Mikaela Shiffrin

Sauf blessure, l'Américaine, reine incontestée du ski mondial depuis trois ans, semble intouchable tellement sa marge sur la concurrence est immense et sa progression, à seulement 24 ans, toujours constante.

Une seule question: est-elle capable de reproduire une saison aussi exceptionnelle que l'an passé, avec 17 victoires (le précédent record était de 14 par l'Autrichienne Anne-Marie Möser-Proell) et quatre globes (général, slalom, géant, super-G)?

Si c'est le cas, tous les records du ski alpin et notamment les 86 victoires en Coupe du monde du Suédois, Ingemar Stenmark, semblent promis à la triple tenante du titre du gros globe.

Petra Vlhova

Grâce à une saison pleine, la Slovaque s'est imposée comme la principale concurrente de Shiffrin en 2018/2019 (elle l'a battue à cinq reprises), tout en restant à bonne distance au classement général (1 355 points contre 2 204).

Spécialiste au départ du slalom comme l'Américaine, Vlhova suit les traces de sa conscrite. Pour espérer l'approcher, elle doit élargir sa palette et s'imposer en vitesse après l'avoir fait en géant l'hiver dernier. Sa médaille d'argent mondiale en combiné à Are (Suède) en février, à l'issue d'une bonne descente, prouve qu'elle en a les moyens.

Alice Robinson

La Néo-Zélandaise n'est encore qu'une adolescente (elle fêtera ses 18 ans en décembre) mais peut déjà jouer les premiers rôles en géant.

La championne du monde juniors est un phénomène de précocité et avait terminé sur le podium (2e) des finales de la Coupe du monde l'hiver dernier en Andorre, derrière Shiffrin mais devant toutes les autres cadors de la discipline (Vlhova mais aussi la Française Tessa Worley, l'Allemande Viktoria Rebensburg).

Alexis Pinturault

Le Français est l'un des deux grands favoris pour succéder à l'intouchable autrichien Marcel Hirscher, parti à la retraite, au sommet du classement général chez les hommes. Deuxième la saison dernière, il a retrouvé un très haut niveau en slalom (trois podiums) et a enfin décroché un titre mondial (combiné).

Arrivé à maturité à 28 ans, il tient la chance de sa vie s'il reste aussi régulier qu'à son habitude.

Henrik Kristoffersen

Le Norvégien, dépassé par Pinturault l'hiver dernier, a été deux fois le principal rival d'Hirscher (2e du gros globe en 2016 et 2018). Ultra ambitieux, volontiers mauvais perdant et parfois colérique sur la piste, le talentueux viking sait gagner (18 victoires) en slalom et en géant. Comme Pinturault, il voit un boulevard s'ouvrir devant ses skis pour réaliser son rêve.

Marco Odermatt

À 22 ans, le Suisse est déjà au départ de sa quatrième saison et semble prêt comme jamais à jouer les premiers rôles après être monté sur le podium des deux derniers géants l'hiver dernier (3e à Kranjska Gora puis 2e aux finales en Andorre).

Ultra polyvalent, le quadruple champion du monde junior à Davos la saison dernière (géant, super-G, descente, combiné), est attendu par tout un pays féru de ski alpin.

(L'essentiel/afp)