Mikaela Shiffrin

27 octobre 2020 08:42; Act: 27.10.2020 09:38 Print

«Son décès a tout fait voler en éclats»

La double championne olympique de ski alpin s’est confiée lors d’un live Instagram. Elle va tout faire pour revenir fin novembre à Levi (Finlande).

storybild

L’Américaine avait perdu le globe du général au profit de l’Italienne Federica Brignone, l’hiver dernier. (photo: KEYSTONE)

Sur ce sujet
Une faute?

Mikaela Shiffrin est revenue sur ces derniers mois difficiles dans un live Instagram avec Olympic Channel. «Ce sont des vagues qui se sont écrasées sur moi et ma famille. J’avais l’impression d’avoir juste assez d’air pour continuer à vivre. Mais pas assez d’air pour vraiment respirer», a confié la skieuse américaine, qui a perdu sa grand-mère, puis son père qui est décédé de manière accidentelle en février dernier.

«Je ne veux pas m'arrêter à cause d'une tragédie familiale»

La skieuse du Colorado avait fait un break avant que la saison ne soit prématurément stoppée en raison de la pandémie. «Je suis consciente que des personnes vivent des situations bien pires. Il faut être reconnaissant pour ce que vous avez, la famille qu’il vous reste, les perspectives d’avenir et prendre ces choses positives autant que possible».

Le futur est flou

Mikaela Shiffrin a rappelé sa volonté de revenir à son plus haut niveau, après avoir dû faire l’impasse sur l’ouverture de la Coupe du monde à Sölden, mi-octobre, en raison de douleurs au dos. «Cette période difficile a renforcé ma motivation de revenir dans le sport. Je ne veux pas terminer ma carrière de skieuse sur cette note et arrêter en raison d’une tragédie familiale, a-t-elle expliqué. Je veux à nouveau être dans le portillon de départ et faire ce que j’aime, même s’il me faudra du temps pour retrouver une bonne place. Mais le futur de manière générale est flou».

La triple lauréate du général de la Coupe du monde a bon espoir de pouvoir être alignée lors des slaloms de Levi, les 21 et 22 novembre prochain. En plus de sa réhabilitation, la skieuse de 25 ans a confié prendre des cours en administration des finances et en fiscalité, ce dont son père s’occupait avant son décès soudain.

«Mon père s’occupait de tout ça pour la famille et moi en particulier et je lui avais dit qu’il faudrait qu’il m’apprenne tout cela, ces prochaines années, a-t-elle expliqué. Mais son décès en février a tout fait voler en éclats et je n’ai pas de manager, de comptable ni de conseiller financier, vu que mon père occupait toutes ces fonctions. Heureusement, ma mère a été un vrai roc et nous traversons cette épreuve ensemble».

(L'essentiel/Sport-Center)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • jungle george le 27.10.2020 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on efface rien mais il faut continuer

Les derniers commentaires

  • jungle george le 27.10.2020 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on efface rien mais il faut continuer