Foot/Angleterre

02 avril 2020 12:24; Act: 02.04.2020 12:43 Print

Son obligé de prendre part à un camp militaire

L'attaquant sud-coréen de Tottenham, Son Heung-min, va débuter courant avril un camp d'entrainement des marines pour répondre à ses obligations militaires.

storybild

L'attaquant de 27 ans doit remplir ses obligations militaires à travers seulement trois semaines d'entrainement de base et environ 500 heures de travaux d'intérêt général. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'attaquant sud-coréen de Tottenham, Son Heung-min, rejoindra le camp des marines sur l'ile de Jeju le 20 avril pour y suivre une formation de base, a rapporté l'agence de presse locale Yonhap. L'attaquant de 27 ans avait été exempté du service militaire obligatoire de près de deux ans, qui aurait pu mettre en péril sa carrière de footballeur, grâce à la médaille d'or remportée aux Jeux asiatiques 2018 en Indonésie. Il avait fondu en larmes après la victoire en finale sur le Japon (2-1 a.p.), ce titre lui permettant de remplir ses obligations à travers seulement trois semaines d'entrainement de base et environ 500 heures de travaux d'intérêt général.

Seoul accorde en effet des exemptions aux champions des Jeux asiatiques ainsi qu'aux médaillés olympiques, tout comme aux artistes distingués dans 27 concours internationaux de renom. Blessé depuis mi-février, Son avait reçu fin mars le feu vert de son club pour regagner la Corée du sud pour «raisons personnelles» après l'arrêt des compétitions en raison de la pandémie de coronavirus.

Son, auteur de seize buts toutes compétitions confondues cette saison, ne devrait pas pouvoir rejouer cette saison, en raison du bras fracturé le 16 février dernier, lors d'un match de championnat d'Angleterre contre Aston Villa.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.