Arrestations en Belgique

05 juin 2018 10:25; Act: 05.06.2018 14:15 Print

Soupçonnés de paris truqués dans le tennis

Treize personnes ont été arrêtées en Belgique, dans un coup de filet visant «une organisation criminelle belgo-arménienne», spécialisée dans le trucage de matches de tennis.

storybild

Les soupçons de corruption concernent des joueurs évoluant dans les tournois secondaires. (photo: AFP)

Une faute?

Outre les treize arrestations de l'opération soutenue par Europol, l'instruction confiée à un juge belge de la région de Gand (nord-ouest) a débouché sur des perquisitions également en Allemagne, France, Bulgarie, Slovaquie, aux Pays-Bas et aux États-Unis, a précisé le parquet fédéral belge.

Les soupçons de corruption concernent des joueurs évoluant dans les tournois secondaires (niveaux «Future» et «Challenger»). L'enquête cible «une organisation criminelle belgo-arménienne» utilisant des petites mains pour aller miser de l'argent sur des matches au résultat préalablement convenu, de manière à «augmenter frauduleusement les gains de paris», a expliqué le parquet.

«Tsunami» de matches truqués

Tout est parti des investigations de la commission des jeux de hasard - dépendant du ministère belge de la Justice -, alertée dès 2015 par diverses officines de paris sur le fait que «de nombreuses personnes d'origine arménienne séjournant dans notre pays se seraient rendues coupables de trucage de matches dans le milieu du tennis». Les suspects, indique encore le parquet fédéral, «répondent presque tous au même profil (pas de revenus, pas de travail, insolvables, etc.)». «Conformément à des instructions claires, ils utiliseraient l'argent mis à leur disposition dans des bureaux de paris afin de miser sur des matches de divisions inférieures à l'étranger pour lesquels les gains ne sont pas très élevés (5 000 à 15 000 dollars US)».

Lors de ces tournois secondaires, est-il ajouté, «il n'y a généralement pas d'enregistrements par des caméras (...), si bien que les joueurs seraient plus facilement corruptibles et que les organisateurs de matches truqués généreraient beaucoup d'argent». Selon un rapport indépendant publié en avril à Londres, et commandé par les organisations dirigeantes du tennis, les tournois de tennis «Future» et «Challenger» sont touchés par un véritable «tsunami» de matches truqués.

Ce rapport reconnaissait qu'aucun niveau de compétition n'est épargné par ce phénomène, mais que les niveaux inférieurs étaient plus particulièrement touchés, notamment chez les messieurs. L'Italien Marco Cecchinato, qui vient de se hisser, contre toute attente, en quarts de finale à Roland-Garros, a ainsi été impliqué dans une affaire de matches arrangés lors d'un tournoi Challenger en 2015, qui a failli lui coûter une longue suspension.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • torolkozo le 05.06.2018 11:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Paris truqués quelle surprise !!!

Les derniers commentaires

  • torolkozo le 05.06.2018 11:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Paris truqués quelle surprise !!!

    • Soyons précis le 05.06.2018 11:52 Report dénoncer ce commentaire

      Ce ne sont pas les paris qui sont truqués ...