Finale de NBA

09 juin 2019 11:48; Act: 09.06.2019 11:54 Print

Toronto veut se faire une place au paradis

La franchise canadienne se trouve tout proche du Graal, à une victoire de remporter un titre historique face à une équipe de Golden State au bord du gouffre.

Sur ce sujet
Une faute?

Toronto dispute lundi à domicile le match le plus important de son histoire qui peut lui offrir son premier titre de champion NBA face à Golden State, l'équipe qui collectionne les titres, records et exploits. Des bookmakers aux statisticiens, en passant par les anciennes gloires de la NBA, beaucoup prédisent le sacre des Raptors dès le prochain match. La franchise canadienne a impressionné en remportant deux matches de suite, mercredi (123-109) et vendredi (105-92), à l'Oracle Arena, l'une des salles les plus hostiles et imprenables de NBA.

Pour le site spécialisé FiveThirtyEight, dont les pronostics sont définis par des compilations de statistiques, Golden State n'a plus que 11% de chances de remporter un troisième titre de suite et de renverser une situation compromise (3-1). Les Warriors sont de fait face à une montagne: Cleveland, la seule équipe à avoir été sacré champion NBA, en 2016, après avoir été mené 3-1 (par... Golden State), n'avait pas perdu deux matches de suite à domicile. Mais Stephen Curry et ses coéquipiers n'ont pas remporté trois des quatre derniers titres et ne disputent pas leur cinquième finale NBA de suite pour rien.

«Ce sont les champions en titre et ils ne vont pas nous laisser remporter ce titre facilement. Ils vont se battre jusqu'au bout», a prévenu Kyle Lowry, le meneur de Toronto. Ce qui donne confiance aux Raptors et à leurs bruyants supporters qui seront des dizaines de milliers massés dans leur «Jurassic Park» autour de la Scotiabank Arena lundi, c'est que Golden State n'arrive pour l'instant jamais à trouver la parade. Kawhi Leonard a enchaîné vendredi un 14e match de play-offs de suite à plus de 30 points. Mais Toronto ne se limite pas à Leonard: dans le premier match, c'est Pascal Siakam qui a écœuré les Warriors avec ses 32 points. Dans le match n°3, ce sont les paniers à trois points de Danny Green qui les ont fait plier.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.