Compétition en Australie

15 mars 2018 11:18; Act: 15.03.2018 11:58 Print

Un jeune surfeur débutant réussit un exploit

L'Américain Griffin Colapinto a réussi jeudi à prendre une vague interminable et à surfer dans trois rouleaux consécutifs, événement rarissime appelé «triple barrel».

Ce ride lui a bien sûr valu le score parfait de 10.

Sur ce sujet

Une part de chance, une vague parfaite et le talent pour rester sur sa planche: Griffin Colapinto a réussi le ride parfait à l'occasion de l'étape d'ouverture de la Coupe du monde de surf à Kirra Point, sur la Gold Coast australienne, dans le Queensland. Le Californien de 19 ans avait déjà commencé à lever les bras après avoir pris le deuxième rouleau, un enchaînement déjà en soi assez rare, mais il ne s'est pas déconcentré et s'est aussitôt remis en position sur sa planche en voyant la vague continuer à déferler, pour passer sous un troisième rouleau.

«Absolument parfait, des 10 pour tous les juges», s'est enthousiasmé un commentateur sur une vidéo postée sur le compte Twitter de la World Surf League. «C'était complètement fou, je ne m'attendais pas à ça», rayonnait Colapinto à sa sortie de l'eau, estimant qu'il s'agissait d'un des plus beaux jours de sa vie. «Je n'avais jamais eu trois rouleaux sur une vague comme ça, et en plus durant une compétition, c'est incroyable».

Son «triple barrel» l'a en tout cas qualifié pour les demi-finales de la compétition. Le natif de San Clemente a bénéficié des conditions météo agitées sur la Gold Coast avec les résidus d'une tempête tropicale qui a touché le Queensland ces derniers jours et fait naître de très belles vagues à Kirra Point.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Juste mon avis le 15.03.2018 13:11 Report dénoncer ce commentaire

    Quel plaisir oculaire! Et au moins ici, pas de fric à gogo de multinationales du "sport" qui fait sa loi, de mauvais comportements d'hooligan et personne pour contester l'exploit et envahir le terrain, seul face à la nature, cà c'est encore du sport, du vrai, au sens où je l'entend! Comme la plupart des sports extrêmes d'ailleurs! Car le reste qui est devenu trop médiatique n'est plus qu'économie et rentabilité, plombée par les multinationales, les trusts, la déification des intervenants et la glorification des comportements provoquants baffouants nos valeurs les plus élémentaires!

Les derniers commentaires

  • Juste mon avis le 15.03.2018 13:11 Report dénoncer ce commentaire

    Quel plaisir oculaire! Et au moins ici, pas de fric à gogo de multinationales du "sport" qui fait sa loi, de mauvais comportements d'hooligan et personne pour contester l'exploit et envahir le terrain, seul face à la nature, cà c'est encore du sport, du vrai, au sens où je l'entend! Comme la plupart des sports extrêmes d'ailleurs! Car le reste qui est devenu trop médiatique n'est plus qu'économie et rentabilité, plombée par les multinationales, les trusts, la déification des intervenants et la glorification des comportements provoquants baffouants nos valeurs les plus élémentaires!

    • Henck le 16.03.2018 08:11 Report dénoncer ce commentaire

      Well boardriders , quicksilver est une multinationale qui après le racaht de billabong etc commence a avoir un monople sur le marché, enfin la violence est bien présente sur les plages, avec des comportements térritoriaux affirmés et assumés ;)

    • Juste mon avis le 16.03.2018 12:20 Report dénoncer ce commentaire

      J'ai pratiqué le skate pendant des années et certes, il y a des "gros morceaux" commerciaux dans les sports extrêmes aussi mais l'avantage est que vous êtes seul avec votre matériel, que se soit en snowboard, en skate, en surf, en ski, en parapentes, etc, etc... Et ce n'est pas le meilleur matériel qui fera la victoire sur le podium! Bon, forcément, dès qu'un jeune sort du lot avec une planche (je parle du skate que je connais), les sponsors se jettent dessus pour l'avoir et avec 4 board gratos p/ mois, il hésitera moins sur certains tricks et apprendra plus vite, mais c'est tout!