Football américain

27 mars 2021 14:49; Act: 27.03.2021 20:30 Print

Un joueur de NFL sauve une femme d’un viol

Justin Herron, qui évolue aux New England Patriots, a été récompensé pour un acte héroïque.

storybild

Justin Herron avec son équipement de football américain. (photo: Getty Images via AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Vous le voyez tout le temps dans les films et à la télévision, mais vous ne pensez jamais que cela se produira dans la vraie vie tant que cela ne se produit pas. À ce moment-là, j’étais sous le choc», déclarait Justin Herron mercredi. Le joueur de football américain participait à une conférence de presse, durant laquelle lui et un autre homme ont été récompensés par la police de Tempe en Arizona pour avoir sauvé une enseignante à la retraite d’une agression sexuelle.

Rien ne laissait présager une telle situation, comme le décrivait le joueur des New England Patriots: «Il était 11 heures, au milieu de la journée, pas un seul nuage dans le ciel. Le fait que cela se soit passé là-bas (ndlr: dans un parc), à ce moment-là, était très choquant. Je savais juste que quelqu’un avait besoin d’aide. Tout ce que je pouvais faire était de me précipiter là-bas pour aider la victime, essayer de la réconforter et être la meilleure personne que je puisse être».

Un autre homme, Murry Rodgers a, lui aussi, réagi aux appels au secours de la victime. Ensemble, ils ont réussi à sauver la femme, ainsi qu’à retenir son agresseur pour l'empêcher d’échapper aux forces de l’ordre: «Je suis un joueur de football, donc je suis plutôt grand», déclarait Herron. «J’essaie de ne pas être trop agressif avec les gens en sachant que je pourrais potentiellement blesser quelqu’un. J’ai une voix très forte, donc je lui ai d’abord crié de descendre d’elle, puis je suis intervenu. Et je lui ai dit de s’asseoir et d'attendre que les flics arrivent».

Il est probable que sa carrure de près de 2 mètres et ses 140 kilos aient eu un effet dissuasif sur l’agresseur. Il n’empêche que ces hommes sont parvenus à protéger cette femme, qui les appelle désormais «Mes anges».

Les protagonistes de cette affaire se sont aussi retrouvés quelques jours après les faits. «C’était réconfortant de la voir, mais aussi déchirant de voir comment elle a réagi au traumatisme et comment elle y fait face. Personne ne devrait vivre ça. Elle nous a remerciés. Elle nous a appelés ses anges. Je pleure facilement, donc c’était très émouvant.»

Les deux héros ont donc reçu un certificat de «citoyens exceptionnels» par la police de la ville, soulignant «l’impact qu’ils ont eu sur la vie de notre victime. Ces deux individus se sont avancés et lui ont vraiment sauvé la vie».

(L'essentiel)