Basketball

21 février 2012 09:17; Act: 21.02.2012 13:52 Print

Un journaliste viré pour un jeu de mots raciste

Le site Internet «ESPN» se serait bien passé d’une polémique qui a fait grand bruit outre-Atlantique. Visé par un titre à connotation raciste, Jeremy Lin a accepté les excuses d'«ESPN».

storybild

Le site de «ESPN» a fait des vagues avec son titre.

Sur ce sujet
Une faute?

Concernant l’Américain d’origine taïwanaise, ESPN a osé le titre «A chink in the armor ». Littéralement: «Une fente dans l’armure». Toutefois, en argot américain, «chink» désigne les Chinois de manière injurieuse, à la manière de «niakwé» en français. Friands de jeux de mots sur la sonorité du nom de Jeremy Lin, les Américains ont redoublé d’imagination depuis que le joueur fait la Une à la suite de ses étincelantes performances avec les New York Knicks. Pourtant, un journaliste semble être allé trop loin, ce dimanche.

Alertés par les virulentes réactions de la forte communauté asiatique, espn.com a retiré le titre, 35 minutes après sa publication. Présente de 2h30 à 3h05, la phrase a tout de même coûté son job au fautif. Le grand groupe s’est excusé pour cette malheureuse histoire. Par ailleurs, un chef d’antenne a été suspendu durant 30 jours pour avoir repris ce jeu de mots en direct.

Peu rancunier, Jeremy Lin n’a pas fait grand bruit autour de cette affaire: «Je ne crois pas que c'était intentionnel. Ils se sont excusés. Pour ma part, c'est du passé. Il faut savoir pardonner, et je ne crois pas que c'était intentionnel. Du moins, j'espère que ça ne l'était pas...»

L'essentiel Online avec Grégory Beaud/20minutes.ch