Basket-ball au Luxembourg

24 septembre 2021 09:00; Act: 26.09.2021 16:52 Print

Un T71 remodelé attaque la défense de son titre

Le T71 Dudelange, champion sortant du Luxembourg, a changé beaucoup de choses cet été. Il entame le championnat sans savoir encore où il en est.

storybild

Jo Hoeser (à droite) est l'un des joueurs qui sont restés à Dudelange.

Sur ce sujet
Une faute?

Sans ses deux joueurs emblématiques, Tom Schumacher et Frank Muller, et son entraîneur Ken Diederich, Dudelange ouvre un nouveau chapitre. Le tenant du titre aborde cette Luxembourg basket-ball league (LBBL, nouveau nom du championnat) sans savoir où il en est avec une équipe changée de moitié, y compris les Américains, et un nouveau staff mené par Denis Toroman.

«Depuis 18 ans que je suis président, c'est la première fois que l'on a autant de bouleversements, donc il y a un point d'interrogation, souligne Marcel Wagener. C'était beaucoup de stress, mais on n'a pas fait ça en deux semaines, on regarde depuis janvier-février». Avec le renfort de deux internationaux luxembourgeois, Philippe Arendt (Sparta) et Joe Kalmes (Musel Pikes), le T71 a assuré ses arrières.

Le nouvel entraîneur Denis Toroman connaît lui aussi le Grand-Duché puisqu'il entraînait des équipes nationales de jeunes. Le technicien croate devra maintenant réussir à assembler les pièces du puzzle pour que Dudelange soit à la hauteur de son statut de tenant du titre. «La mayonnaise va mettre un ou deux mois à prendre, imagine Wagener. À ce moment-là, on verra si on a fait les bons choix. Mais pour l'instant, ce serait arrogant de dire qu'on vise le titre. Être dans les quatre premiers, ce serait déjà bien».

(Tom Vergez/L'essentiel )