Handball

01 janvier 2022 11:34; Act: 02.01.2022 20:01 Print

Une balle en plein visage qui devient virale

L’image de la gardienne de handball de l’équipe du Danemark se prenant une balle en plein visage fait le tour du monde, se retrouvant même sur une fresque.

storybild

Le temps d’un instant, le visage de la gardienne de handball Althea Reinhardt a changé de sens. (photo: Crédit: Instagram Beadahle Sports)

Sur ce sujet
Une faute?

Le sens du sacrifice. C’est souvent une qualité que doivent présenter les gardiens dans beaucoup de différents sports. Surtout lorsque l’on se fait canarder à courte distance, comme c’est souvent le cas en handball. La gardienne de l’équipe du Danemark, Althea Reinhardt, a montré sa bravoure durant la rencontre contre la France en demi-finale de la Coupe du monde, qui s’est achevée il y a quelques jours.

Après un mouvement français, la gardienne s’est interposée en repoussant un tir avec son visage. Ce dernier s’est déformé sous la violence du choc. Un instant que le photographe Beate Oma Dahle a réussi à immortaliser. Si l’image est impressionnante et prête à sourire, Atlhea Reinhardt peut s’estimer chanceuse de ne pas avoir eu plus de conséquences après ce coup à la tête. Courageuse, elle a même repris son poste dans les cages seulement 5 minutes après l’incident.

L’instantanée tiré de cette mésaventure a même inspiré un artiste de rue, qui l’a immortalisé sous forme d’une fresque dans le fameux quartier de Christiania à Copenhague. Une œuvre qui extrapole un peu la situation, le ballon prenant le rôle du variant du Covid-19 Omicron.

Source: Instagram

La principale intéressée est allée visiter la fresque et s’en est amusée, comme le laisse entendre son commentaire accolé à la photo: «Certains ont leur visage sur les panneaux d’affichage de Rådhuspladsen, d’autres ont une fresque murale sur Christiania», avant de souhaiter un joyeux Noël à ceux qui la suivent.

Source: Instagram

Malheureusement, son arrêt plutôt improbable n’a pas permis à son équipe d’atteindre la finale de la compétition. Les Danoises se sont tout de même classées 3e de la compétition en s’imposant contre l’Espagne en petite finale (35-28).

(L'essentiel)