Pétanque

31 août 2020 22:42; Act: 01.09.2020 16:19 Print

Une triplette marseillaise perd la boule

Une bagarre a éclaté lors du Mondial La Marseillaise, qui a démarré ce dimanche. Les deux équipes ont été éliminées de la compétition.

storybild

Un match de pétanque peut vite dégénérer… (photo: Archives/Tages-Anzeiger)

Sur ce sujet
Une faute?

Tu tires ou tu pointes? C’est un rendez-vous unique et incontournable pour les amoureux de la pétanque qui se déroule chaque année dans la cité phocéenne, où le cochonnet est une religion. Le Mondial La Marseillaise, qui devait avoir lieu début juillet, n’a finalement démarré que ce dimanche en raison de l’épidémie de Covid-19. Cette compétition mixte, ouverte à tous, que les joueurs soient licenciés ou pas, se joue, sans limite d’âge, depuis 58 éditions, en triplette (masculine, féminine ou mixte) sur une trentaine d’aires de jeu réparties dans tout Marseille.

Des cris et des coups

Alors que chaque partie se joue en 13 points sur le principe de l’élimination directe, l’épreuve prévue jusqu’à mercredi a dégénéré, pour se terminer par des cris et des coups. Une bagarre a éclaté dans le parc Borély entre deux équipes, l’une marseillaise et l’autre belge. Cette dernière a tout d’abord été menacée avant d’être frappée par leurs adversaires après un litige au niveau du score.

À la fin de cette rencontre, les Belges assuraient avoir remporté la partie 13 à 1. Comme le rapporte France 3 PACA, les joueurs se sont même serré la main avant que les Marseillais ne se rendent à la table des scores. Peuchère, voilà que les Phocéens se proclament vainqueurs sur le score de 13 à 1! Simulacre…

«On leur a pourtant fait confiance» Un joueur belge

Stupeur et consternation du côté du trio belge qui forcément s’insurge au moment où il découvre la supercherie. «On leur a pourtant fait confiance», a déclaré, ensuite, l’un des trois joueurs floués à France 3 PACA, avant de donner leur version des faits, contestant, évidemment, celle de leurs adversaires avec les «yeux rouges, bourrés».

Il y a bien eu une tentative de «négociation» de l’équipe marseillaise, mais elle n’a rien donné. Pis: l’arbitre a décidé de disqualifier les deux triplettes, restées ainsi sur le «carreau»!

C’est à ce moment-là que tout est parti en vrille, que les Français ont perdu la boule! «En partant, ils nous ont menacés, ils se sont mis à courir après nous avec leurs boules, explique une amie de la triplette belge. Ils les ont tapés pendant trois minutes, on criait à l’aide, mais personne ne bougeait».

«Ils sont montés à deux sur moi, c’était la corrida!» Une victime, témoignant la jambe ensanglantée

Si des agents de sécurité ont bien tenté de s’interposer pour stopper la bagarre, celle-ci s’est intensifiée. «Ils sont malades les gars, ils sont montés à deux sur moi, indique une victime avec la jambe ensanglantée. C’était la corrida…». Un autre homme a été blessé, lui, à la tête.

Les secours sont finalement arrivés vingt minutes après la bagarre générale. L’organisation du Mondial a d’ores et déjà assuré qu’elle prendrait «des mesures» après ces incidents. Les joueurs belges entendent, eux, porter plainte. La triplette marseillaise risque de grosses sanctions. Peuchère…

(L'essentiel/Sport-Center)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Unicorn le 01.09.2020 12:05 Report dénoncer ce commentaire

    Tout ça pour une affaire de boules!

  • Egaalwaat le 01.09.2020 08:16 Report dénoncer ce commentaire

    ben oui tout ce cirque lié au covid rend les gens nerveux et aggressifs, je dis juste bravo!

  • Quelle idée d'aller à Marseille le 01.09.2020 09:08 Report dénoncer ce commentaire

    Marseille est une No Go Zone, comme Paris, Nantes, Grenoble, Strasbourg, Mulhouse, Toulouse, Lille ... Là-bas, la civilisation se fait de plus en plus rare, et il faut etre sur ses gardes.

Les derniers commentaires

  • Unicorn le 01.09.2020 12:05 Report dénoncer ce commentaire

    Tout ça pour une affaire de boules!

  • Quelle idée d'aller à Marseille le 01.09.2020 09:08 Report dénoncer ce commentaire

    Marseille est une No Go Zone, comme Paris, Nantes, Grenoble, Strasbourg, Mulhouse, Toulouse, Lille ... Là-bas, la civilisation se fait de plus en plus rare, et il faut etre sur ses gardes.

  • Egaalwaat le 01.09.2020 08:16 Report dénoncer ce commentaire

    ben oui tout ce cirque lié au covid rend les gens nerveux et aggressifs, je dis juste bravo!

  • Flippo le 01.09.2020 08:09 Report dénoncer ce commentaire

    Toujours prêts à s'illustrer nos voisins...

    • Non mais! le 01.09.2020 12:49 Report dénoncer ce commentaire

      Oui c'est vrai que les belges sont connus pour être bagarreurs et les marseillais de doux agneaux!

  • STdulux le 01.09.2020 07:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Après le confinement , voilà ce que cela donne , tout le Monde sur les nerfs!!!