Formule 1 - GP d'Autriche

30 juin 2018 16:35; Act: 30.06.2018 18:37 Print

Valtteri Bottas en pole position comme en 2017

Le Finlandais (Mercedes) s'est offert comme la pole position du Grand Prix d'Autriche, sa première cette saison, samedi sur le circuit du Red Bull Ring, à Spielberg (Styrie).

storybild

Le Grand Prix d'Autriche réussit bien à Valtteri Bottas. (photo: AFP/Andrej Isakovic)

Sur ce sujet

Vainqueur l'an passé, Bottas devancera dimanche, sur la première ligne de la grille de départ, son coéquipier britannique Lewis Hamilton, grâce à la 5e «pole» de sa carrière et un chrono inférieur de 19/1000 à celui du quadruple champion du monde. L'Allemand Sebastien Vettel (Ferrari) a reçu trois places de pénalités sur la grille, pour avoir gêné l'Espagnol Carlos Sainz Jr (Renault) lors des qualifications, et s'élancera en 6e place.

Le pilote de 30 ans a également écopé d'un retrait d'un point sur son permis, et en conserve six sur douze. Sur le Red Bull Ring, Vettel partira donc derrière le Français Romain Grosjean (Haas) et devant l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull).

Les commissaires ont considéré que malgré l'absence d'appel radio, Vettel, conscient d'un problème de vision dans ses rétroviseurs, n'aurait pas dû ralentir sur la trajectoire de course, lors d'un tour de décélération en qualifications. L'Allemand avait forcé Sainz Jr à sortir brièvement de la piste après le virage N.1. durant la Q2. Le quadruple champion du monde compte 14 points de retard au classement sur le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes)

«Ce n'est pas si mal pour moi»

Bottas, qui a tranquillement dégusté une glace en se rendant à la conférence de presse d'après qualifications, pense avoir la recette pour rééditer son succès de l'année dernière. «J'ai juste besoin d'un bon départ propre, ne rien faire de surprenant, surtout ne pas jouer au héros dans le virage n°1 et ensuite aller de l'avant», a expliqué le pilote de 28 ans.

«Valtteri le mérite, ce n'est pas si mal pour moi, je suis content», a réagi son équipier, qui paraissait pourtant un peu déçu. Vettel et Hamilton ont tous deux commis de petites erreurs lors de leur premier tour lancé en Q3 au contraire de Bottas, qui s'est permis d'améliorer ensuite son temps canon.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.