Tennis

28 août 2018 07:51; Act: 28.08.2018 12:42 Print

Vous dormiez? Le résumé de la nuit à l'US Open

Rafael Nadal et Serena Williams étaient notamment en lice, cette nuit, pour la fin de la première journée à Flushing Meadows.

storybild

«C'est le jour le plus chaud depuis que je suis arrivé ici il y a une semaine. Il y avait une humidité infernale», a déclaré Rafael Nadal.

Sur ce sujet

Serena Williams expéditive

Elle n'a passé que 70 minutes sur le court Arthur-Ashe: Serena Williams, en quête d'un 24e titre majeur qui lui permettrait d'égaler le record absolu de Margaret Court, a bien lancé sa quinzaine. Vêtue d'une robe laissant apparaître une épaule - «aérodynamique» selon l'intéressée - et décorée de volants en tulle, et de collants résille, la cadette des sœurs Williams n'a concédé aucune balle de break à la Polonaise Magda Linette (68e), battue 6-4, 6-0. «C'est tellement bon d'être de retour», a-t-elle lancé, un an après avoir donné naissance à sa fille Olympia.

Pas si facile pour Rafael Nadal

L'Espagnol, que l'air chargé d'humidité a conduit à demander un ventilateur dès les premiers échanges, a profité de l'abandon - une première en Grand Chelem - de son compatriote David Ferrer, blessé à la cheville gauche (6-3, 3-4). Dans des conditions de jeu difficiles, la douleur a été trop forte pour l'ancien numéro 3 mondial, qui disputait à 36 ans son dernier match dans un tournoi majeur. «Je suis navré de ne pas pouvoir finir cette rencontre. Vous allez beaucoup me manquer», a déclaré au public le Valencian, au bord des larmes, après son abandon.

Scène déchirante

Le Canadien Félix Auger-Aliassime a été contraint à l'abandon dans son duel face à son compatriote Denis Shapovalov pour des palpitations cardiaques. Au début de la troisième manche, il a fait appel au soigneur pour signifier que son cœur battait trop rapidement. Forcé à jeter l'éponge, il s'est effondré en larmes au moment de saluer son adversaire et ami canadien.

Soirée tranquille pour Juan Martin Del Potro

L'Argentin, vainqueur sans forcer du qualifié américain Donald Young (6-0, 6-3, 6-4), a profité de son interview de fin de match sur le court pour rendre hommage à un compatriote, le basketteur Manu Ginobli. La légende des San Antonio Spurs, quadruple champion en NBA, a décidé de prendre sa retraite à l'âge de 41 ans.

Tsitsipas qualifié

Le Grec Stefanos Tsitsipas, 15e mondial et sensation de l'été nord-américain, s'est qualifié pour le 2e tour de l'US Open en écartant le vétéran espagnol Tommy Robredo (214e), issu des qualifications, en trois sets 6-3, 7-6 (7/1) 6-4. Finaliste début août à Toronto, où il avait éliminé quatre membres du top 10 dont Novak Djokovic, le joueur de 20 ans défiera le Russe Daniil Medvedev (36e) au prochain tour.

Nishikori se promène

En attendant de faire son entrée en lice à New-York face à l'Allemand Maximilian Marterer, le Japonais Kei Nishikori, 1m78, se promène et a fait la rencontre du joueur de basket des Knicks Enes Kanter, qui évolue au poste de pivot. Et oui du coup, sur sa photo postée sur les réseaux sociaux, il paraît tout petit à côté du géant de 2,11 m.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.