Carnet noir

07 février 2017 10:27; Act: 19.03.2017 10:53 Print

Le cycliste Roger Walkowiak est décédé

Roger Walkowiak, le plus ancien des lauréats du Tour de France dont il avait gagné l'édition 1956, est décédé à l'âge de 89 ans, près de Vichy.

storybild

Roger Walkowiak (au centre) a gagné le Tour de France en 1956. (photo: AFP)

  • par e-mail
Sur ce sujet

«Walko» était le plus ancien vainqueur du Tour, après le décès du Suisse Ferdi Kubler, à la fin du mois de décembre. Il laisse cette place désormais à l'Espagnol Federico Bahamontes, qui a remporté le Tour 1959. L'Auvergnat, longtemps emblème du cyclisme dans l'Allier, avait vu la relève arriver avec l'éclosion de Julian Alaphilippe, qui habite à Domérat, près de la maison natale du vainqueur du Tour 1956.

Bien malgré lui, il avait eu son nom accolé à une expression («un Tour à la Walko») censée désigner une course-loterie ou, à tout le moins, un vainqueur de deuxième ordre. C'était négliger les qualités de ce descendant d'immigrés polonais, né le 8 mars 1927, à Montluçon, honnête rouleur et bon grimpeur au point d'avoir menacé Louison Bobet dans les cols du Dauphiné. «Un Tour à la Walko, cela voulait dire en réalité un Tour animé, riche en attaques, sans vraiment de leader», devait rectifier ensuite à plusieurs reprises ce coureur, fin tacticien, mais de caractère humble et modeste.

En vain. L'histoire était déjà écrite à propos d'une course à laquelle participaient deux grimpeurs exceptionnels, le Luxembourgeois Charly Gaul et l'Espagnol Federico Bahamontès, le Belge Stan Ockers et le Français Raphaël Géminiani, à défaut de Bobet, le vainqueur des trois années précédentes.

(L'essentiel/AFP)