Dopage en cyclisme

21 décembre 2017 15:12; Act: 21.12.2017 15:23 Print

Quand Lance Armstrong juge le cas Chris Froome

L’ancien vainqueur du Tour de France, déchu de ses titres, estime que la réputation du Britannique est ternie pour toujours du fait de son contrôle antidopage anormal.

storybild

Lance Armstrong est banni du monde du cyclisme depuis qu'il a été déchu de tous ses titres pour dopage. (photo: AFP/Stephane de Sakutin)

Sur ce sujet

«Même si Christopher Froome était complètement blanchi, sa réputation serait ternie pour toujours. Les dégâts sont faits». Ce commentaire par rapport au contrôle antidopage anormal du cycliste britannique émane d’un spécialiste en la matière, l’Américain Lance Armstrong. Le sportif déchu pour dopage a réagi à l’affaire qui agite actuellement le monde du cyclisme, dans des propos rapportés jeudi par le site Cyclingnews.

Le septuple vainqueur du Tour de France, qui a perdu tous ses titres en 2012, n’évoque pas les articles négatifs qui pourraient être écrits sur Christopher Froome : «Cela n’a pas d’importance». Mais il évoque son éventuel retour sur le Tour de France en juillet: «Ce serait inconfortable pour lui, ce serait un désordre et je sais ce que l’on ressent dans ce cas!».

Lance Armstrong estime tout de même que les commentaires sur le Kenyan blanc ont parfois été «injustes» après la révélation de son contrôle antidopage anormal sur la Vuelta. Mais selon lui, le cyclisme paie sa mauvaise réputation. «Je suis certain que nous en sommes en grande partie responsable et je tente d’accepter ma part de responsabilité», explique l’Américain. Il estime par ailleurs que les instances du cyclisme sont trop faibles, car les procédures interminables dans ce genre d’affaires auraient un impact négatif.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • FullmétalJF le 21.12.2017 17:33 Report dénoncer ce commentaire

    On peut lui donner raison pour une fois. Oui, le mal est fait en ce qui concerne Froome. Oui, les délais incroyables entre le fait incriminé et sa sanction ainsi que le caractère interminable des procédures - il est bien placé pour en parler puisqu'on lui a laissé gagner sept (!) TDF avant de le coincer - nuisent grandement à la crédibilité du cyclisme et sont de nature à décourager les passionnés qui le suivent envers et contre tout...

  • Dombas le 22.12.2017 15:51 Report dénoncer ce commentaire

    Si j'ai bien compris il n'y aura bientôt pas sept TDF sans vainqueur mais onze! Mince alors

  • Dom le 22.12.2017 08:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    UCI et beaucoup trop laxiste il faudrait des sanctions des vrais afin de dissuader .

Les derniers commentaires

  • Dombas le 22.12.2017 15:51 Report dénoncer ce commentaire

    Si j'ai bien compris il n'y aura bientôt pas sept TDF sans vainqueur mais onze! Mince alors

  • Dom le 22.12.2017 08:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    UCI et beaucoup trop laxiste il faudrait des sanctions des vrais afin de dissuader .

  • RamBo le 21.12.2017 21:19 Report dénoncer ce commentaire

    Du dopage dans le cyclisme ? Vraiment ? L'eusses-tu cru ?

  • Filax le 21.12.2017 18:48 Report dénoncer ce commentaire

    Quand un gendarme rit dans la gendarmerie tous les gendarmes rient dans la gendarmerie! Quand un dopé critique un dopé, tous les ......

    • André c. le 22.12.2017 00:18 Report dénoncer ce commentaire

      Si je vous comprends bine les Tours sont une doperie

  • FullmétalJF le 21.12.2017 17:33 Report dénoncer ce commentaire

    On peut lui donner raison pour une fois. Oui, le mal est fait en ce qui concerne Froome. Oui, les délais incroyables entre le fait incriminé et sa sanction ainsi que le caractère interminable des procédures - il est bien placé pour en parler puisqu'on lui a laissé gagner sept (!) TDF avant de le coincer - nuisent grandement à la crédibilité du cyclisme et sont de nature à décourager les passionnés qui le suivent envers et contre tout...

    • luxo le 21.12.2017 21:04 Report dénoncer ce commentaire

      Non le mal n'est pas fait! Prenez l'exemple du Luxembourg. Les deux affaires de dopage de Frank n'ont pas pénaliser la notoriété des deux frères.

    • Luxy le 22.12.2017 10:40 Report dénoncer ce commentaire

      Si Luxo, si, ils l'ont!! D'ailleurs vous étiez un des premiers à constamment les attaquer même quand les résultats étaient négatives! Vous avez même fait un commentaire sur Andy Schleck dans ce même journal dans un autre article sur Froome, alors qu'Andy Schleck n'ait jamais fait l'objet d'une enquête!