TOUR DE FRANCE 2012

06 juillet 2012 17:15; Act: 06.07.2012 18:33 Print

Sagan s'impose, Schleck finit à deux minutes

Peter Sagan a remporté la sixième étape du tour à Metz, la troisième depuis le début du tour. Pris dans une chute, Franck Schleck a perdu du temps sur ses principaux rivaux.

  • par e-mail

Le Slovaque Peter Sagan (Liquigas) a remporté vendredi à Metz la 6e étape du Tour de France, son troisième succès depuis le départ, après un final bouleversé par une chute massive, où Franck Schleck a perdu 2"05. Le Suisse Fabian Cancellara (RadioShack) a conservé le maillot jaune de leader à la veille de la première arrivée en altitude.

Dans un sprint privé du champion du monde, le Britannique Mark Cavendish, retardé par la maxi-chute survenue à 25 kilomètres de l'arrivée, Sagan a devancé nettement l'Allemand Andre Greipel, le vainqueur des deux étapes précédentes qui est tombé pendant l'étape. L'Australien Matt Goss a pris la troisième place sur la ligne, devant le Néerlandais Kenny Van Hummel et l'Argentin Juan Jose Haedo. Plusieurs chutes se sont produites dans cette étape de 207,5 kilomètres. L'une d'elles, au 35e kilomètre, a jeté à terre notamment l'Allemand Andre Greipel, l'Espagnol Alejandro Valverde et le Néerlandais Robert Gesink.

Plusieurs abandons

La principale a cassé le peloton et retardé, outre Schleck, l'Espagnol Alejandro Valverde et le Français Pierre Rolland, qui ont franchi la ligne plus de deux minutes après le premier peloton. Le Néerlandais Robert Gesink est arrivé avec un retard supérieur à trois minutes et le vainqueur du dernier Giro, le Canadien Ryder Hesjedal, a été repoussé plus loin encore, à plus de 13 minutes. Cette maxichute, qui s'est produite sur une longue ligne droite en pleine campagne, a provoqué l'abandon de plusieurs coureurs (Danielson, Vigano, Astarloza).

Le Néerlandais Wouter Poels, dont l'abandon avait été annoncé à tort pendant la course, est remonté sur le vélo pour poursuivre le Tour. À l'avant, l'Américain David Zabriskie, à l'origine de l'échappée du jour, n'a été rejoint par le peloton qu'à 1 300 mètres de la ligne. Avec l'Italien Davide Malacarne, le Belge Romain Zingle et le Néerlandais Karsten Kroon, Zabriskie est parti à l'avant 5 kilomètres après le départ d'Epernay. L'avantage du quatuor a plafonné à moins de 7 minutes avant la mi-course.
Sagan, 22 ans, s'est imposé pour la troisième fois de la semaine. Le Slovaque, néophyte du Tour, a gagné les deux premiers sprints en côte (Seraing dans la 1re étape, Boulogne-sur-Mer dans la 3e) avant de se montrer le plus rapide sur le plat à Metz.

Le Tour de France en direct sur L'essentiel

Profitez de notre dossier spécial et de notre calendrier du parcours, durant toute la compétition.

(L'essentiel Online/AFP)