Cyclisme sur route

05 février 2018 11:56; Act: 05.02.2018 14:59 Print

Suspecté de dopage, Froome courra en février

Le Britannique, qui a fait l'objet d'un contrôle antidopage anormal sur la Vuelta, participera au Tour d'Andalousie, à partir du 14 février.

storybild

Vainqueur de la Vuelta en septembre, Christopher Froome est depuis dans la tourmente. (photo: AFP/Jose Jordan)

Sur ce sujet

Chris Froome, qui a subi un contrôle antidopage anormal en septembre à la Vuelta mais n'a pour l'heure pas été sanctionné, va commencer sa saison sur la Ruta del Sol (ou Tour d'Andalousie), qui se déroule en Espagne du 14 au 18 février.

Son équipe Sky a annoncé lundi que le Britannique avait été retenu pour disputer l'épreuve andalouse, qu'il a remportée en 2015 lors de sa dernière participation. Froome a passé le début d'année à s'entraîner en Afrique du Sud: «J'ai effectué un gros bloc d'entraînement en janvier», a-t-il dit. «C'était bien d'être sur le vélo et d'emmagasiner des kilomètres». «Cela fait plusieurs années que je n'ai plus participé à la Ruta del Sol, c'est une course que j'ai apprécié courir et j'ai hâte d'être au départ».

Le 7 septembre, dans la dernière semaine de sa Vuelta victorieuse, Chris Froome a subi un contrôle antidopage qui a donné un résultat «anormal» en raison d'une concentration de salbutamol, un médicament utilisé contre l'asthme, deux fois supérieure au plafond autorisé. L'Union cycliste internationale (UCI) a ouvert une procédure contre le Britannique, mais du fait de la nature de la substance, le quadruple vainqueur du Tour de France n'a pas été suspendu à titre provisoire.



(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • réalité ce n est pas la richesse matérie le 05.02.2018 15:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si c été un russe tout le pays serai suspendu .

  • Sergy le 05.02.2018 17:25 Report dénoncer ce commentaire

    Il doit être exclus de toute compétition comme certains (Italien) et pour moins que cela.Don pas de deux poids et de mesure si on exclu un coureur pour les même raisons on les exclus tous.Mais là on ne dira rien cela rapporte trop de fric.

  • Luxo le 05.02.2018 12:48 Report dénoncer ce commentaire

    Si Froome était dans une équipe française, il aurait été suspendu par son employeur.

Les derniers commentaires

  • stéphanejacquier le 05.02.2018 19:46 Report dénoncer ce commentaire

    un vrai scandale !!!

  • Sergy le 05.02.2018 17:25 Report dénoncer ce commentaire

    Il doit être exclus de toute compétition comme certains (Italien) et pour moins que cela.Don pas de deux poids et de mesure si on exclu un coureur pour les même raisons on les exclus tous.Mais là on ne dira rien cela rapporte trop de fric.

  • réalité ce n est pas la richesse matérie le 05.02.2018 15:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si c été un russe tout le pays serai suspendu .

  • Luxo le 05.02.2018 12:48 Report dénoncer ce commentaire

    Si Froome était dans une équipe française, il aurait été suspendu par son employeur.

    • FullmétalJF le 05.02.2018 14:42 Report dénoncer ce commentaire

      Sans doute mais les gens de chez Sky se croient omnipotents et capables de régler l'affaire avec le secours des meilleurs avocats. Ils ne font donc pas profil bas.

  • Qu'en pensez-vous? le 05.02.2018 12:41 Report dénoncer ce commentaire

    Une seule question dont je ne prétends pas avoir la réponse : principe de précaution ou présomption d'innocence? A titre objetif, je pencherais pour la 2ème option mais à titre personnel, je me pose la question de savoir pourquoi 80% des coureurs pro ont des problèmes d'asthme. Trop d'entraînement derrière des moteurs thermiques qui les asphyxient, les pauvres?! Alors il faut changer de méthodes et s'entraîner à la campagne! Ou bien... nooon... ils ne feraient pas cà pour ce que je pense tout même!? La perversion pour du pognon, une vieille méthode qui a fait ses preuves!