Cycliste énervé

04 août 2020 14:36; Act: 04.08.2020 14:53 Print

Froome a insulté un spectateur en pleine course

Sur la Route d’Occitanie, lundi, le cycliste britannique, Christopher Froome, a répondu avec virulence, et en français, à un spectateur qui le sifflait.

Sur ce sujet
Une faute?

Régulièrement l’objet de sifflets de la part des spectateurs lors des courses cyclistes, Christopher Froome (Ineos) a pour une fois répondu. Engagé sur la Route d’Occitanie, le Britannique a été hué, lundi, alors qu’il effectuait une montée loin de la tête de course, en compagnie de Bruno Armirail (Groupama-FDJ).

Le quadruple vainqueur du Tour de France a fait montre de sa maîtrise du français. «Va chier, connard», a-t-il répondu, à l’un des spectateurs. La scène a été immortalisée par un autre fan de cyclisme, qui avait quant à lui encouragé les deux coureurs qui passaient à ce moment-là.

Christopher Froome, qui manque toujours de rythme après une grosse chute en juin 2019, ne jouait pas la victoire lors de cette étape reine de la Route d’Occitanie, l’une des premières épreuves post-confinement. Il a roulé pour ses coéquipiers Egan Bernal et Pavel Sivakov, qui ont terminé aux deux premières places. Le Kényan blanc, qui changera d’équipe l’an prochain, a franchi la ligne d’arrivée plus de cinq minutes plus tard. Ce nouveau rôle d’équipier semble lui laisser le loisir de répondre aux spectateurs.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • c'est normal le 04.08.2020 15:15 Report dénoncer ce commentaire

    Le fameux 'spectateur' il attendait quoi après ses sifflements?

  • Sally le 04.08.2020 15:27 Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce grave ?

  • Dure journée? le 05.08.2020 01:16 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on triche on se fait petit, mais la nature reprend vite le dessus. Et puis bon si en tant que sportif pro on ne supporte pas les sifflets ou hués... faut clairement changer de job. Si a chaque fois on doit répondre par l'insulte et un doigt, on fait que cela.

Les derniers commentaires

  • gaby le 05.08.2020 13:34 Report dénoncer ce commentaire

    Fromme il ferait mieux de ne pas trop la ramener il urine bleu

  • Dure journée? le 05.08.2020 01:16 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on triche on se fait petit, mais la nature reprend vite le dessus. Et puis bon si en tant que sportif pro on ne supporte pas les sifflets ou hués... faut clairement changer de job. Si a chaque fois on doit répondre par l'insulte et un doigt, on fait que cela.

  • Eddie le 04.08.2020 23:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le vélo n’est plus un sport, regardez sur nos routes ils pédalent dans le vide et c’est la batterie qui fait le reste

  • censuré le 04.08.2020 19:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si le spectacle gratuit ne lui convient pas, ce spectateur doit rester chez lui. Car dopage ou pas (...), il faut beaucoup d'efforts et de courage pour accomplir de telles prouesses.

  • Angelo51 le 04.08.2020 15:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Devant chez moi ce genre d'incident est fréquent entre cyclotouristes familiaux et prétendus sportifs sur bécanes à plusieurs milliers d'euros. Le genre de truc qu'on voit couramment entre conducteurs de voitures de luxe et chauffeurs de cacahuètes. La pollution en moins les cyclistes ne valent pas mieux que les automobilistes.