Cyclisme

30 janvier 2018 16:11; Act: 30.01.2018 16:55 Print

Contrôle anormal: Chris Froome prêt à négocier?

L'entourage de Chris Froome envisagerait de plaider la négligence pour justifier le contrôle anormal du Britannique lors de la dernière Vuelta. Le cycliste dément.

storybild

Lors de la dernière Vuelta, Chris Froome a subi un contrôle anormal au salbutamol. (photo: AFP/Jose Jordan)

Sur ce sujet

L'entourage de Chris Froome envisagerait de plaider la négligence pour justifier le contrôle anormal du Britannique au salbutamol lors de la Vuelta en septembre dernier, selon le Corriere Della Sera. L'idée serait de négocier une suspension rétroactive de 6 mois maximum qui n'empêcherait pas le cycliste britannique de disputer le Tour, voire le Giro. Des informations que Chris Froome a démenties sur son compte Twitter (voir ci-dessous).

Officiellement, le Britannique, son entourage et le Team Sky, ont toujours nié les accusations de dopage. Pour justifier le taux de salbutamol relevé dans les urines du quadruple vainqueur du Tour, le clan Froome a expliqué que cela pouvait être dû à un dysfonctionnement des reins. Si cette justification venait à ne pas relaxer Froome, ce dernier risquerait au minimum une année de suspension. La politique antidopage que s'impose la Sky l'obligerait alors à licencier son coureur vedette.


(L'essentiel)