Cyclisme

24 octobre 2020 20:01; Act: 24.10.2020 20:03 Print

Wellens s’impose en puncheur sur la Vuelta

Le Belge Tim Wellens a remporté, samedi, la septième étape du Tour d’Espagne en s’échappant à 70 kilomètres de l’arrivée.

storybild

epa08770722 Belgian rider Tim Wellens of Lotto Soudal wins the fifth stage of the Vuelta a Espana cycling race over 184.4km from Huesca to Sabinanigo, Spain, 23 October 2020. EPA/Kiko Huesca (photo: KEYSTONE)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Belge Tim Wellens s’est imposé dans la 5e étape du Tour d’Espagne samedi à Sabinanigo (Aragon), une première incursion dans les Pyrénées sans danger pour le leader Primoz Roglic. Le puncheur de Lotto a réglé au sprint dans la bosse finale ses deux compagnons d’échappée, le Français Guillaume Martin et le Néerlandais Thymen Arensman.

«J’ai connu une grosse chute, il y a quelques mois (ndlr: à l’entraînement, peu avant le Tour de France), il m’a fallu du temps pour retrouver la forme, a livré Wellens. L’objectif de l’équipe était de s’imposer sur la Vuelta, c’est bien que ça arrive assez vite».

Quelques secondes pour Roglic

Déjà vainqueur de deux étapes sur le Giro, en 2016 puis 2018, le Belge a signé son premier succès sur la Vuelta et sa première victoire depuis plus d’un an. Comme attendu, le profil de cette étape de moyenne montagne, de 184 kilomètres entre Huesca et Sabinanigo, a été favorable aux baroudeurs sans permettre de créer des écarts entre favoris.

Le maillot rouge Primoz Roglic a tout de même tenté de grappiller quelques secondes sur ses adversaires et passé la ligne avec quatre secondes d’avance sur Richard Carapaz, en accélérant dans les tout derniers hectomètres de l’étape qui se concluait par une courte côte.

Quel punch

Mais tout le peloton a été reclassé dans le même temps en raison des chutes, sans gravité apparente de l’Irlandais Dan Martin et du Français David Gaudu dans le dernier virage. «J’avais vu avant le départ qu’il y avait un final assez dur. Il faut essayer de marquer son territoire», a expliqué Roglic, grand battu du Tour de France.

Wellens s’est isolé à l’avant à un peu plus de 70 kilomètres de l’arrivée avec Thymen Arensman, un jeune espoir néerlandais de 20 ans recruté par Sunweb cet été. Guillaume Martin, qui était déjà membre de la première échappée du jour, reprise peu avant l’offensive du duo bénéluxien, a fait l’effort pour rejoindre le tandem transformé en trio. Mais Martin n’a rien pu faire face au punch de Tim Wellens à 150 mètres de la ligne.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.