Tour de France

26 juillet 2018 17:00; Act: 26.07.2018 17:20 Print

Geraint Thomas se plaint du geste d'un spectateur

Le porteur du maillot jaune a pesté, jeudi, contre un incident provoqué la veille par un spectateur, près de l'arrivée de la 17e étape du Tour de France, au col du Portet.

storybild

Le Gallois a ressenti un choc alors qu'il sprintait pour prendre la troisième place au sommet du col du Portet. (photo: Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

Une photo diffusée sur les réseaux sociaux montre le geste de ce spectateur qui tend le bras au-dessus des barrières en direction du coureur, alors que Thomas sprintait jusqu'à la ligne installée en montée. «J'ai senti un coup», a déclaré le Gallois à plusieurs journalistes au départ de la 18e étape à Trie-sur-Baïse (Hautes-Pyrénées). «J'allais assez vite et ça m'a perturbé dans ma trajectoire. C'était comme un choc. Sur le moment, je n'ai pas compris ce qui se passait. Heureusement, ça n'a pas eu de suite».

«On est là pour faire notre course. Tout le peloton veut être en sécurité. Là, c'est un peu trop», a estimé Thomas, en ajoutant que le spectateur en question devait avoir trop bu, «un imbécile». Pour sa part, le directeur sportif de l'équipe Sky, Nicolas Portal, a insisté sur les conséquences possibles: «S'il avait chuté, s'il s'était cassé la clavicule, la course était finie. Il faut que les spectateurs essayent de réfléchir à ce qu'ils sont en train de faire. Cela ne se fait pas en ville, encore moins dans une manifestation sportive».

«C'est un grand problème», a souligné Portal. «Cela fait trois semaines que l'on est confrontés à ce type de choses. C'est comme si on s'y habituait et ça ne va pas du tout».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • lynn le 26.07.2018 18:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On était à l’alpe d’huez et des spectateurs ivres, il y en avait beaucoup. Ils s’installent dès le matin et attendent le passage du peloton. On est là pour soutenir nos coureurs et pour faire la fête mais il y des limites.

  • John Smith le 27.07.2018 00:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’attends avec impatience le jour où un coureur va descendre de son vélo et mettre une raclée bien méritée à un imbécile

  • El Paso le 26.07.2018 18:33 Report dénoncer ce commentaire

    je parle du supporter.Le pédaleux se serait glandé, il n'aurait pas été fier...

Les derniers commentaires

  • Ernest le 27.07.2018 10:31 Report dénoncer ce commentaire

    Comme le dit, le coach sky, si ca continue il faudra faire un tour de france uniquement avec des équipes françaises.

  • Bour le 27.07.2018 10:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pareil

  • John Smith le 27.07.2018 00:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’attends avec impatience le jour où un coureur va descendre de son vélo et mettre une raclée bien méritée à un imbécile

  • Marsattack le 26.07.2018 22:16 Report dénoncer ce commentaire

    Faut pas etre tout à fait net pour venir le matin et attendre toute la journée pour 5 minutes. Faut pas trop en demander aux "spectateurs" :-D

  • Giro le 26.07.2018 20:19 Report dénoncer ce commentaire

    Ce tour de France est une honte pour le cyclisme,tour d'Italie pas d'incidents,faut croire que les Italients sont des gentlemens.