Cycliste professionnel

22 avril 2017 10:23; Act: 22.04.2017 13:10 Print

L'Italien Scarponi tué dans un accident de la route

Le cycliste italien de 37 ans est décédé samedi matin sur son vélo après un choc frontal avec un van alors qu'il s'entraînait, dans le centre de l'Italie.

storybild

Il y a à peine cinq jours, le coureur d'Astana avait remporté la première étape du Tour des Alpes. (photo: AFP)

  • par e-mail
Sur ce sujet

«Notre coureur Michele Scarponi est mort ce matin alors qu'il s'entraînait sur son vélo près de son domicile à Filottrano (centre de l'Italie, NDLR). Michele a été renversé par un van à un carrefour», écrit la formation cycliste dans un communiqué. Sous le regard médusé et préoccupé de dizaines d'automobilistes, le vétéran italien, 37 ans, n'a pas survécu malgré l'arrivée des secours, qui ont constaté le décès sur les lieux de l'accident. Professionnel depuis 2002, Scarponi avait notamment remporté le Giro d'Italia en 2011 après la disqualification d'Alberto Contador.

Leader d'Astana pour le Giro

Il y a à peine cinq jours, le coureur d'Astana avait remporté la première étape du Tour des Alpes, disputée entre Kufstein et Innsbruck. Il avait devancé au sprint le Britannique Geraint Thomas et le Français Thibaut Pinot pour remporter sa première victoire d'étape en quatre ans.

Scarponi avait déjà remporté le Tour des Alpes en 2011, l'année de son sacre au Giro. Le Tour des Alpes, nouveau nom du Tour du Trentin, met aux prises plusieurs candidats aux premiers rôles sur le Tour d'Italie, comme Thibaut Pinot, Geraint Thomas ou Mikel Landa, venus peaufiner leur condition entre l'Autriche et l'Italie à moins de trois semaines du départ du Giro. Scarponi devait être le leader de l'équipe Astana lors du prochain Giro, après la blessure à un genou de son compatriote et coéquipier Fabio Aru.

Émotion chez les cyclistes

Sur les réseaux sociaux, de nombreux cyclistes professionnels ont réagi au décès de Scarponi. La planète cycliste est sous le choc.

«Je reste paralysé, sans voix, à l'annonce du décès de Scarponi, une grande personne avec toujours un sourire contagieux. Repose en paix, ami», a déclaré sur son compte Twitter l'Espagnol Alberto Contador, vainqueur du Giro 2011 avant d'être sanctionné au profit du coureur italien.

«Je suis dévasté d'apprendre la nouvelle. Je ne peux pas y croire. Mes pensées vont à ses amis, à sa famille, à son équipe», a déclaré le Britannique Geraint Thomas, vainqueur vendredi du Tour des Alpes, la dernière course à laquelle a participé Scarponi.

Le Luxembourgeois Andy Schleck a aussi partagé ses condoléances.


«Il n'y a pas de mots. C'était une grande personne et un grand coureur», a réagi l'Espagnol Alejandro Valverde, favori dimanche de Liège-Bastogne-Liège.

«Il avait toujours le sourire dans le peloton, il nous manquera tant», a commenté sobrement le champion olympique, le Belge Greg Van Avermaet.

«Hier, on roulait ensemble comme des cadets à s'attaquer dans les montées, les descentes... On se faisait des sprints etc. Mais toujours une poignée de main après l'arrivée: une rigolade et une tape dans le dos !», a raconté le grimpeur français Pierre Rolland.


(L'essentiel/ats)