Tour de France

23 juillet 2018 16:57; Act: 23.07.2018 17:07 Print

«L'avenir du vélo se joue», estime Romain Bardet

Le cycliste français affirme que les incivilités de certains spectateurs pourraient mettre en danger la sécurité des coureurs et l'attractivité du Tour de France.

storybild

«On met en relief les incivilités, c'est très mauvais pour l'image du Tour et ça crée un appel d'air», juge Romain Bardet. (photo: AFP/Jeff Pachoud)

Sur ce sujet

«Nous sommes à un point où une partie de l'avenir du vélo se joue», a expliqué Romain Bardet, qui a mis en garde lundi, pendant la journée de repos du Tour de France, sur le comportement d'une minorité du public et la caisse de résonance des médias. «On met en relief les incivilités, c'est très mauvais pour l'image du Tour et ça crée un appel d'air. Les comportements déplacés en appellent d'autres», a souligné le Français, 5e du Tour avant les étapes pyrénéennes.

«S'ils venaient à se multiplier, ces comportements pourraient mettre en danger la sécurité des coureurs et l'attractivité du Tour qui est une grande fête populaire. Dans l'immense majorité des visages que je vois sur le bord de la route, ce sont des sourires, des gens qui sont contents d'être là, pour un sport hyper-accessible et des champions qui donnent le meilleur d'eux-mêmes», a estimé l'Auvergnat de l'équipe AG2R La Mondiale.

«On ne se sent pas vraiment en sécurité»

La montée de l'Alpe-d'Huez, jeudi, a cristallisé les critiques. L'Italien Vincenzo Nibali a chuté par la faute d'un spectateur imprudent, le Britannique Chris Froome a été abondamment hué, tout comme son coéquipier Geraint Thomas, et a été touché par un autre spectateur qui semblait vouloir s'en prendre à lui, plusieurs fumigènes ont été lancés. «On perd de très bons coureurs, on ne se sent pas vraiment en sécurité», a poursuivi Bardet. «On ne parle que de ça, ces incivilités même ultraminoritaires, deux-trois personnes qui veulent se refaire remarquer ou qui sont ivres et ne savent plus ce qu'elles font. Le public, dans sa très grande majorité, est content d'être là. Le Tour, c'est la fête et je veux garder cette image-là».

Les fumigènes, une pratique réglementée dans les enceintes sportives, sont désormais interdits dans la course. Des arrêtés préfectoraux allant en ce sens seront pris jusqu'à la fin du Tour. Le chef de file du peloton français s'est montré plus réservé sur de possibles dépôts de plainte: «Avant tout recours juridique, il faut que chacun se responsabilise un peu et fasse en sorte de ne pas porter atteinte à cette institution qu'est le Tour». Le patron de l'équipe française, Vincent Lavenu, s'est situé sur la même ligne que son leader: «Tout le monde doit s'y mettre pour sauver notre sport. On doit tout faire pour qu'il reste beau. Quelques énergumènes et excités n'ont rien à faire au bord de notre terrain de sport. Le Tour est générateur de bonheur, une fête familiale».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • FullmétalJF le 23.07.2018 17:21 Report dénoncer ce commentaire

    Les actes déplacés sur les coureurs doivent être bannis et poursuivis pour les raisons qu'invoque Romain Bardet, mais je ne vois pas pourquoi il serait interdit de huer les coureurs d'une équipe hypocrite qui échappe aux poursuites parce qu'elle peut se payer les meilleurs avocats, rend le Tour ennuyeux et nous fait revivre le cauchemar des années Armstrong.

  • lynn le 23.07.2018 20:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nous avons vu la chute de Nibali causée par la sangle d’un appareil photo d’un spectateur. Ce n’est pas le groupe de luxembourgeois qui l’a provoquée, comme il a été dit dans un article. Nous étions installés juste après ce groupe mais côté gauche. Les lux l’ont aidé à se relever et il est reparti. Pour moi, il n’aurait pas dû reprendre son vélo au vue de sa chute. Concernant les spectateurs, certains sont de plus en plus dangereux et perturbent le passage des coureurs. Nous avons suivi quelques étapes et certains ne respectent rien. C’est dommage de ternir ainsi un bel évènement. Et rien ne disculpe certains parce qu’ils en veulent à un coureur ou à une équipe.

  • le guardian le 24.07.2018 11:43 Report dénoncer ce commentaire

    les sifflets et les huées c'est pas grave ça fait partie du sport et de tous les sports et aux vues du comportement de Sky et de la présence de Frome c'est normal !!!! Quand aux fumigènes et aux comportements des spectateurs c'est scandaleux ...Quand t'es dans un effort pareil et que tu dois traverser un nuage de fumigènes c'est l'horreur et dangereux !!!!

Les derniers commentaires

  • Le maillot gris le 25.07.2018 09:18 Report dénoncer ce commentaire

    Le comportement des spectateurs c'est scandaleux de mettre en péril la santé des coureurs surtout des fumigènes .....

  • blu le 24.07.2018 16:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comment peut-on être fan de ce sport quand on sait que les meilleurs sont tous dopés ?! Jamais compris ?

  • MariePP le 24.07.2018 15:34 Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas les spectateurs qui mettent en péril l'avenir du vélo, ce sont les coureurs eux-mêmes. S'ils acceptent cette domination irréelle des Sky sans rien dire, c'est qu'ils sont dans le même bateau donc maintenant faut pas venir se plaindre. Si j'étais coureur et clean, tous les jours j'ouvrirais ma bouche dans les médias parce que se faire entuber sans rien dire c'est pas possible.

  • On nous entube le 24.07.2018 15:15 Report dénoncer ce commentaire

    L'avenir de la pédale aussi...

  • Kraka le 24.07.2018 15:04 Report dénoncer ce commentaire

    Hou la laaaaa, ces messieurs les "coureurs" ne veulent que des bravos.. et bien non.. en plus la moitié est dopée..