Soupçons de dopage

07 février 2018 16:48; Act: 07.02.2018 17:17 Print

L’équipe Sky «soutient» Christopher Froome

Malgré les polémiques autour du coureur britannique soupçonné de dopage, le patron de son équipe, Dave Brailsford, ne le lâche pas.

storybild

Le cas Christopher Froome fait polémique depuis l'annonce du contrôle antidopage anormal. (photo: AFP/Jaime Reina)

Sur ce sujet
Une faute?

Critiqué par une partie du peloton, Christopher Froome conserve le soutien de son équipe. Le Britannique, qui a fait l’objet d’un contrôle antidopage anormal sur la Vuelta l’été dernier, a décidé de reprendre la compétition en février en Andalousie, malgré la procédure en cours. Une décision qui ne fait pas l’unanimité.

Mais l’équipe Sky soutient toujours son coureur phare. «Pour moi, il n’a rien fait de mal, il n’y a pas de polémique, a indiqué le patron de la formation britannique, Dave Brailsford. Nous connaissons les règles antidopage. Je dois protéger l’équipe et mon coureur mais aussi le sport en général. Et je pense que Chris Froome est innocent».

Autorisé à courir

D’après son règlement intérieur, Sky sera contrainte de limoger son coureur s’il est sanctionné pour dopage. Mais «notre approche est de le soutenir et de tout faire pour avoir un procès équitable», reprend Brailsford. Il reconnaît cependant qu’il s’agit «d’une situation difficile pour tout le monde». Il a défendu la décision d’aligner Froome en Andalousie, malgré l’accueil mitigé qu’il pourrait recevoir.

Christopher Froome a fait l’objet d’un contrôle antidopage anormal sur la dernière Vuelta, qu’il a remportée dans la foulée de son quatrième Tour de France. Il explique son taux de salbutamol trop élevé par la prise de ventoline, un médicament contre l’asthme. Les procédures judiciaires pourraient s’étaler sur plus d’un an, en fonction des appels éventuels. En attendant, il est autorisé à courir.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • nico le 07.02.2018 18:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est eux qui le fournissent ils peuvent rien dire...

  • FullmétalJF le 07.02.2018 21:34 Report dénoncer ce commentaire

    Sky compte bien s'en sortir et l'en sortir avec les meilleurs avocats spécialisés mais le blanchiment de Froome ferait un très grand tort au cyclisme en laissant croire qu'il y a deux poids deux mesures en matière d'infractions liées au dopage.

  • Le vengeur masqué le 07.02.2018 17:44 Report dénoncer ce commentaire

    Mais que d'autre peut faire Dave Brailsford? Condamner Froome signifierait reconnaître le dopage de cet "asthmatique". Et depuis combien de temps cela dure-t-il? Depuis Wiggins ? Il y a trop d'enjeux financiers pour reconnaître quoi que ce soit. Et cela continuera. Je suis un cycliste qui roule plus de 15000 km par an et je ne regarde plus le tour de France depuis longtemps.

Les derniers commentaires

  • FullmétalJF le 07.02.2018 21:34 Report dénoncer ce commentaire

    Sky compte bien s'en sortir et l'en sortir avec les meilleurs avocats spécialisés mais le blanchiment de Froome ferait un très grand tort au cyclisme en laissant croire qu'il y a deux poids deux mesures en matière d'infractions liées au dopage.

  • nico le 07.02.2018 18:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est eux qui le fournissent ils peuvent rien dire...

  • Le vengeur masqué le 07.02.2018 17:44 Report dénoncer ce commentaire

    Mais que d'autre peut faire Dave Brailsford? Condamner Froome signifierait reconnaître le dopage de cet "asthmatique". Et depuis combien de temps cela dure-t-il? Depuis Wiggins ? Il y a trop d'enjeux financiers pour reconnaître quoi que ce soit. Et cela continuera. Je suis un cycliste qui roule plus de 15000 km par an et je ne regarde plus le tour de France depuis longtemps.

    • Petit pere le 07.02.2018 18:24 Report dénoncer ce commentaire

      Moi aussi je suis d accord avec vous